Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.  Index du Forum Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.
Forum d'échanges entre passionnés de HIFI, de DIY et d'enceintes Cabasse entre autres marques.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Installation de Goéland M4
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Présentation du forum -> Les installations de nos membres -> Exclusivement Hifi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
oso
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2016
Messages: 448

MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2018, 08:22    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Bonjour à tous


Je profite de ce que je viens de faire réviser les blocs électroniques de mes Goéland M4 pour vous présenter rapidement ces enceintes qui sont à la base de mon système. 


Je les ai acquises auprès de M. Neveu. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Bernard Neveu est preneur de son. Il est le compagnon de route de G. Cabasse depuis la fin des années 50 et dirige sa propre maison de production de disques : BNL/Syrius. 


Il a réalisé tous les enregistrements de référence utilisés par Cabasse pour les démonstrations aux différents Salons du son sur plusieurs décennies, et pour le labo Cabasse.


Les Goéland M4 que je possède sont un peu particulières. C'est le modèle de référence qui était utilisé lors des Salons auxquels participait Cabasse. Sa mise au point a été affinée de façon particulièrement précise par le Chef du Labo, F. Bellec, qui possède les mêmes enceintes. Elles ont été améliorées par F. Bellec au fil du temps.


Ces enceintes sont restées les moniteurs d'écoute de B. Neveu de 1986 à 2016. D'après lui, ces enceintes sont les meilleures modèles asservis jamais produits par Cabasse. Le remplacement du BD17 et du 30BZ24 par des HP nid d'abeille, dont les membranes sont bien plus lourdes, n'a pas permis d'exploiter aussi bien l'asservissement dans les versions ultérieures..


Je ne vais pas répéter ce que j'ai longuement détaillé sur l'ancien forumCabasse.org, mais ceux qui seraient intéressés par la description de ces enceintes peuvent trouver de quoi lire ici (et bientôt sur le WikiCabasse):


https://www.forumcabasse.org/forum/viewtopic.php?f=21&t=10040



Avec les conseils de Philippe Muller, j'ai passé beaucoup de temps à écouter ma salle pour optimiser l'écoute. J'ai utilisé mes oreilles et de fréquentes "comparaisons" entre ce que j'entends chez moi (violonistes, violoncellistes), au conservatoire (en face de chez moi), au concert, et dans mon salon. J'ai fait ce travail d'abord avec des Yawl, puis les Goéland et une paire de Colonne 100.


Le résultat que j' obtiens aujourd'hui avec la musique classique est troublant de réalisme, sans frustration par rapport à l'expérience du direct. L'impression de "prise directe" avec l’événement sonore est stupéfiante, la dynamique sans limites apparentes, et l'exploration du grave et du sous grave prodigieuse. Tout est précis et velouté à la fois, la caractérisation des timbres et de "l'ambiance" sans comparaison à ma connaissance.


Puisque je ne peux pas aller plus loin dans la description du rendu sonore, je complète ici par une photo du séjour avec les enceintes, et les courbes que j'ai tracées hier pour les Goëland avec un micro de mesure omni (Rew).


Je n'utilise aucune correction avec les Goëland (alors que j'adapte les graves avec les Colonne 100 en utilisant le compensateur des AM1000)


Mon lecteur CD est un Sony, et le préampli un Yamaha CX1.











Bonne journée!


Oso








Dernière édition par oso le Jeu 12 Juil 2018, 11:05; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2018, 08:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Philippe MULLER
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 1 560
Localisation: Passavant

MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2018, 09:00    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Je suppose, compte-tenu de la réponse dans le grave, que ces courbes sont relevées du côté de la place d'écoute. Ce que je vois là est absolument remarquable !

Avez-vous essayé de couvrir la table basse avec un matériau très absorbant, au-moins pour tenter d'en estimer le rôle acoustique.

Et dire que certains ne font pas mieux après sept années d'essais en tous genres, avec égalisations et ajouts de caissons et des milliers de posts. Je note surtout que vous parvenez à ce résultat magnifique sans aucun correctione; c'est l'enceinte au naturel dans un environnement qui lui convient.

La photo montre que votre salon a conservé un aspect tout à fait civil.
Je connais cette paire d'enceintes; c'est un must have et vous l'avez.

Bravo!
_________________
Live Music: "... la seule méthode, la moins subjective possible: comparer instantanément la musique et sa reproduction. Ce concept, je l'ai ensuite inculqué à mes techniciens et ingénieurs. On n'en a jamais changé..." Georges Cabasse, juillet 1990.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe MULLER
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 1 560
Localisation: Passavant

MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2018, 09:07    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Au fait, je viens de comprendre pourquoi tant d'audiophiles nous faisaient part de leurs beuveries au cours des séances d'écoute.


C'est pour transformer leur table basse en diffuseur acoustique, réalisé à base de nombreuses bouteilles entamées et presque vides qui deviennent autant de résonateurs de Helmoltz accordés sur les fréquences dérangeantes.
Ils offrent leur corps à la science; c'est leur contribution à la recherche acoustique.

Malin ! leve verre
_________________
Live Music: "... la seule méthode, la moins subjective possible: comparer instantanément la musique et sa reproduction. Ce concept, je l'ai ensuite inculqué à mes techniciens et ingénieurs. On n'en a jamais changé..." Georges Cabasse, juillet 1990.


Dernière édition par Philippe MULLER le Jeu 12 Juil 2018, 12:21; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
oso
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2016
Messages: 448

MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2018, 11:23    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Oui Philippe


Il s'agit de la superposition de courbes obtenues enregistrées depuis la zone d'écoute; pour une meilleure lisibilité, elles sont affichées avec un lissage variable (pas lissées dans le grave, puis le lissage augmente progressivement).


La photo du séjour est ancienne. Il faut savoir que j'ai légèrement éloigné les enceintes des murs latéraux; les enceintes sont sur des socles en bois qui ont permis les découpler assez efficacement de la dalle (les conséquences sur le grave sont très audibles). Lorsque j'écoute de la musique, j'installe des tas d'accessoires pour amortir/diffuser selon le cas, les réflexions spéculaires (sol, murs latéraux).


La table basse (très lourde) ne semble pas poser de problèmes particuliers. Contrairement à ce que montre la photo, elle est habituellement chargée de revues et de bouquins, avec des tas d'objets diffusants (mais pas des verres: quand on prend l'apéro, on discute, donc pas de musique Mr. Green !). Enfin, depuis la zone d'écoute, il n'y a pas de réflexions de l'émission au niveau de la table (c'est à dire qhe les HP ne se reflètent pas dans la table depuis la zone d'écoute).


Il faudrait que je refasse l'essai en la supprimant, toutes choses égales par ailleurs, pour en préciser encore mieux l'influence.


Dernière édition par oso le Jeu 12 Juil 2018, 11:30; édité 1 fois
Revenir en haut
oso
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2016
Messages: 448

MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2018, 11:26    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Philippe MULLER a écrit:
[...]

La photo montre que votre salon a conservé un aspect tout à fait civil.
Je connais cette paire d'enceintes; c'est un must have et vous l'avez.

Bravo!








Oui, j'ai beaucoup de chance! Elles sont restées à la vente pendant des années car Bernard n'était pas trop pressé de s'en séparer.... petit sourire


Ce sont les conditions idéales pour acquérir des modèles asservis: elles ont été bichonnées, on connait tout de leur histoire (pas de modification "audiophiles" *), et le réglage d'origine qui en fait la valeur est garanti. L'ajustement encore plus fin que les séries "normales" (si on peut utiliser ce terme pour la gamme asservie...) fait de ces enceintes quelque chose de tout à fait particulier: absolument conformes à la philosophie de G. Cabasse, et sans aucun compromis.


J'ai confié la révision "standard" des électroniques à Armor Son Photo: M. Martinez connait ces séries par coeur. Il a entretenu le parc d'asservies Cabasse du compositeur Pierre Henry, et assure aujourd'hui la maintenance des Goéland M4 de... M. Bellec. 


Et puis au départ, et tout au long de ce projet, vos conseils Philippe! Des conseils, que dis-je, une éducation à la reproduction des sons en Haute Fidélité!  pouce levé


Oso


*: M. Martinez a vu passé des modèles asservis dont les cartes avaient été modifiées par leurs propriétaires "audiophiles" qui avaient remplacé des résistances 5% par d'autres à 1%. Ce n'est pas une bonne idée puisque les composants utilisés par Cabasse sont triés à partir de séries 5% pour avoir à disposition les valeurs EXACTES pour parvenir au réglage optimal des filtres et de l'asservissement.... 


Revenir en haut
dome
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 1 270
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 13 Juil 2018, 19:12    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Bonjour oso,

Je ne connaissais pas votre installation, ni le sujet très complet que vous aviez ouvert dessus. C'est très réjouissant comme expérience. L'enthousiasme est communicatif.

oso a écrit:
Le résultat que j' obtiens aujourd'hui avec la musique classique est troublant de réalisme, sans frustration par rapport à l'expérience du direct. L'impression de "prise directe" avec l’événement sonore est stupéfiante, la dynamique sans limites apparentes, et l'exploration du grave et du sous grave prodigieuse. Tout est précis et velouté à la fois, la caractérisation des timbres et de "l'ambiance" sans comparaison à ma connaissance.


A première vue, d'après la photo de votre salon, on peut remarquer une qualité: la quasi symétrie de la salle et du positionnement des enceintes, gage d'un équilibre G-D naturel. Pour le reste, ne le prenez pas mal, je n'y vois que les caractéristiques des séjours actuels qui forment autant de défauts acoustiques: parallélépipède rectangle à parois planes et lisses, sol minéral (marbre), large baie vitrée entre les enceintes (qu'un voilage léger ne modifie en rien), table basse centrale avec large plateau en verre, pièce peu meublée, etc. Bref, que des réflecteurs parallèles qui ne manquent certainement pas de créer des modes assez marqués dans le graves et des réflexions spéculaires dans les médiums aigus. Comment peut-on espérer écouter de la musique dans un salon pareil avec la moindre chance d'obtenir une écoute agréable?... pourrait-on se demander.

Et pourtant, vous qualifiez votre séjour d'assez agréable acoustiquement parlant (je n'ai pas encore tout lu votre sujet sur le FC, juste le début - aussi pardonnez-moi si je suis un peu hors sujet) et surtout, si j'en juge à votre message, votre installation vous procure une grande satisfaction. J'ai eu l'occasion dans le passé (ayant occupé un appartement répondant sensiblement aux mêmes caractéristiques) d'éprouver une satisfaction comparable en utilisant des enceintes plus modestes, mais conçues dans le même esprit (les Caravelle). Je ne vous apprends rien sur la faible directivité de ces enceintes (c'est là où je veux en venir). Si le résultat que vous obtenez dans ces conditions est déjà "troublant de réalisme", que pensez-vous que vous gagneriez qualitativement en ayant des enceintes directives qui ne couvriraient que la zone d'écoute?

Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
Philippe MULLER
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 1 560
Localisation: Passavant

MessagePosté le: Ven 13 Juil 2018, 21:41    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Il faudrait savoir ce que l'on appelle enceinte directive. Si l'on se réfère aux courbes à 30 et 45° (ce qui n'est pas suffisant, il faudrait la courbe de puissance), les différences entre les 3 voies dites peu directives et les suivantes ne permettent pas de s'attendre à de grosses différences. On peut considérer que toutes se comportent de façon assez proche dans un angle total de près de 60°.

Dans la majorité des cas chez les audiophiles, la salle d'écoute ne suit pas et, mate ou pas, elle est très souvent mauvaise (même mate elle peut être très déséquilibrée). Dans ce cas mieux vaut ne pas trop la solliciter.
_________________
Live Music: "... la seule méthode, la moins subjective possible: comparer instantanément la musique et sa reproduction. Ce concept, je l'ai ensuite inculqué à mes techniciens et ingénieurs. On n'en a jamais changé..." Georges Cabasse, juillet 1990.


Dernière édition par Philippe MULLER le Sam 14 Juil 2018, 08:59; édité 4 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
oso
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2016
Messages: 448

MessagePosté le: Ven 13 Juil 2018, 21:42    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Bonsoir Dome


Oui, vous avez raison: il s'agit d'un séjour très standard. Un peu plus de 30 m2, parois parallèles, etc...


Avant de vous répondre précisément, quelques informations complémentaires: j'ai emménagé dans cet appartement alors que je possédais des Galiote avec des Stromboli, et par rapport à mon logement précédent, le résultat était mauvais; J'étais dans ma période "Diapason":  j'ai tout revendu pour des Mulidine Accord qui marchaient mieux dans ce séjour....vide à l'époque.


Je passe les détails, mais j'ai commencé à lire les écrits de Philippe sur HCFR sur la reproduction en Haute Fidélité. J'ai compris que quelque chose n'allait pas avec la salle. J'ai acheté un casque (Stax) et j'ai laissé grandir les enfants jusqu'à ce que je tombe sur le Forum Cabasse ou Philippe venait de réapparaitre, en expliquant comment faire marcher des Cabasse.


J'avais un très mauvais souvenir des Yawl chez un cousin (agressif, sec, déséquilibré), mais j'en ai trouvé une paire près de chez moi, et pour le prix, j'ai tenté l'expérience pour voir ce que ça pouvait donner en suivant les conseils de Philippe. La mise n'était pas énorme, et j'étais près à les revendre si ça ne convenait pas.


Le premier essai a été très décevant. J'ai donc modifié la salle de façon à la rendre agréable acoustiquement: meubles lourds, tapis, coussins déco sur les murs, objets pour diffuser, etc... de façon à obtenir une ambiance douce qui n'existait pas avant. Lorsque j'écoute de la musique, la salle ne ressemble plus à la photo. Ca me prend 5 minutes pour préparer. Il n'y a plus de surface "libre devant les enceintes par exemple. Contre toute attente, le rideau a une influence certaine (même si un tissu plus épais serait le bienvenu). L'un de mes accessoires favoris, c'est l' étendoir à linge plein.


J'ai comparé les Yawl aux Mulidine. J'ai même comparé la sonate pour violon de Prokoviev jouée par mon fils, avec un CD diffusé par les deux modèles d'enceintes. Si les membres de ma famille s'etaient effrayés de l'intrusion des Yawl dans le salon, personne n'a émis de réserves à ce que je les conserve suite à ce test.


Les Yawl proposent, par rapport aux Mulidine, une image "grandeur nature", très large. L'équilibre est bien meilleur (les Mulidine sont flatteuses, avec trop de graves et un médium en creux).  


Je suppose que la faible directivité des enceintes avec Dom fait vivre la pièce de façon à compenser la pauvreté du 2.0. C'est un compromis. On ne peut pas espérer mieux avec seulement 2 enceintes. En multipliant les sources secondaires, c'est une autre histoire car on se rapproche sensiblement de l'idéal et la salle est sans doutes moins nécessaire.


J'ai aussi réalisé un grand nombre d'essais pour obtenir le meilleur équilibre sur des enregistrements de piano Passavant ou BNL. Cela m'a permis de déterminer le meilleur emplacement. L'utilisation d'un sinus glissant m'a permis, à l'oreille, de détecter des anomalies et de les neutraliser mécaniquement.


Le résultat, c'est une écoute équilibrée qui a été validée par Bernard Neveu lorsqu'il est venu m'installer les Goéland. Il avait détecté une bosse dans le grave que j'ai éliminée en découplant les Goéland du sol avec des planches de pin massif, etc...


A vrai dire, je cherche à améliorer en permanence. Il faudrait que je m'attaque au plafond par exemple.... ou que je déménage pour une maison avec un séjour plus vaste. Une chance tout de même: tous les murs sont massifs: voiles porteurs, dalle de 30 cm d'épaisseur traversés de poutres porteuses, etc... Pas de placo, de murs creux.


Ce qui est bien avec des enceintes linéaires et bien nées, c'est que le résultat progresse avec l'amélioration de la salle.


Voilà ce que je peux dire aujourd'hui. En ce qui concerne la directivité, je n'ai pas encore pu comparer les Colonne 100 ou les Yawl aux Doris par exemple. Ce que je peux dire, c'est que chez un ami dont la salle est défavorable (trop claire), les Doris donnent un résultat acceptable. Dans le m^me type de salle, les Yawl sont inécoutables.


Oso


Revenir en haut
oso
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2016
Messages: 448

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018, 07:00    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Dome, pour en revenir aux questions concernant ma salle et la directivité:


1- Chez Bernard, dans une vaste salle de 60 m2, assez haute de plafond, les Goéland marchaient encore mieux: la scène était comme on peut s'y attendre plus aérée, plus libre, et le grave encore plus beau.


2- Sans avoir pu comparer tous les modèles au même endroit, j'ai tout de même une bonne expérience avec les Drakkar M2, les SloopM4, les Galiote et les Doris (sans compter les modèles à Dom12/4 ou 13/4 à la maison). En effet, j'ai installé toutes ces enceintes chez des amis ou des membres de ma famille. Je les connais bien et j'écoute régulièrement mes disques dessus. Il me semble que 2 points se dégagent:


1.1. les modèles avec les Dom12/4 sont plus sensibles à la pièce, avec des problèmes qui se manifestent dans le médium aigu si on ne soigne pas l'environnement.


1.2. L'homogénéité de la restituton semble avoir un lien avec la liniarité de la courbe à 45° publiée pour chaque enceinte par Cabasse (cf WikiCabasse pour ce qui suit):


Ainsi, le Sloop M4 n'est pas mon modèle favori, à cause d'un médium parfois "rustique". La courbe à 45° est la plus chahutée.


Au contraire, les Doris et Drakkar M2 me semblent de ce point de vue très supérieures; les courbes à 45° sont très homogènes.


Lorsque la salle est défavorable, les Yawl "aboient", et ce phénomène est bien moins marqué avec les Colonne 100. Tout rentre dans l'ordre lorsque je "traite" la salle, et les deux modèles finissent par se ressembler beaucoup avec un très bel équilibre.


Le Goéland semble etre bien partout.


Revenir en haut
Philippe MULLER
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 1 560
Localisation: Passavant

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018, 08:55    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Bien que n'ayant pas été mis au point en suivant le protocole de mesures dans les trois chambres, le Goéland était excellent à tous points de vue. En effet, par la suite, François Bellec l'avait testé de cette façon. C'est alors qu'il m'avait confié que toutes leurs "anciennes" meilleures enceintes repassaient cette épreuve avec succès.

Souvenez-vous de ce que Georges Cabasse m'avait dit dans les années 80: "...En chambre sourde, un Dinghy est aussi bon qu'un Albatros (en excluant la puissance et l'étendue dans les graves); ce n'est que lorsqu'elles en sortent que les choses changent..."

On comprend son intérêt pour l'intégration acoustique dans tous les milieux.
_________________
Live Music: "... la seule méthode, la moins subjective possible: comparer instantanément la musique et sa reproduction. Ce concept, je l'ai ensuite inculqué à mes techniciens et ingénieurs. On n'en a jamais changé..." Georges Cabasse, juillet 1990.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
oso
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2016
Messages: 448

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018, 09:12    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Hormis le soutien dans les basses qui demande d'éloigner les Goéland des murs, c'est l'enceinte qui marche le mieux, même lorsque la pièce est rangée (rangée= pas bon  Laughing ).


Ensuite viennent la Colonne 100, puis le Yawl.


L'expérience de Dome avec les Caravelle M1 et M2 allait aussi dans ce sens il me semble.


En ce qui concerne les effets de la directivité, il faudrait que je compare chez moi la Colonne 100 avec le Sloop 500 par exemple, de façon à caractériser la différence de comportement induite par le passage des dom12/4 au BC12.  


En y réfléchissant, c'est là que l'expérience d'un bon revendeur-technicien aurait été précieuse pour proposer des modèles cohérents avec les conditions d'écoute des clients. Par exemple, l'un de mes amis voulait me racheter les Yawl; je lui ai déconseillé car sa pièce est trop réverbérante (et son WAF très bas). Il a aujourd'hui des Doris qui fonctionnent de manière acceptable chez lui. 


Revenir en haut
Philippe MULLER
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 1 560
Localisation: Passavant

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018, 09:33    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Il faudrait procéder par étape parce qu'en passant de la C100 à la Sloop 500 vous passez à une enceinte plus directive mais aussi coaxiale du médium à l'aigu. Il vaudrait mieux qu'il n'y ait qu'une seule variable (dans la mesure du possible). Le Skiff M2 (avec évent bouché) constituerait une première étape intéressante puisque nous passons au 12M15 + DOM2

Le Skiff avait été très apprécié en son temps. Je me souviens que Pierre Lavoix (ex assistant d'André Charlin, puis preneur de son Erato avant de devenir chef du pool technique de Radio-France) en avait acquis une paire pour ses besoins personnels. Michel Legrand les avait également appréciées au point d'en faire acheter à son amie... Nana Mouskouri. Les Skiff avaient servi de moniteurs lors de l'enregistrement en pentaphonie de la Musique de la Flotte de Brest. Je me souviens d'un résultat absolument époustouflant. 

Le Sloop 500 pourrait intervenir dans un troisième temps.
_________________
Live Music: "... la seule méthode, la moins subjective possible: comparer instantanément la musique et sa reproduction. Ce concept, je l'ai ensuite inculqué à mes techniciens et ingénieurs. On n'en a jamais changé..." Georges Cabasse, juillet 1990.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe MULLER
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2017
Messages: 1 560
Localisation: Passavant

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018, 09:43    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

dome a écrit:
A première vue, d'après la photo de votre salon, on peut remarquer une qualité: la quasi symétrie de la salle et du positionnement des enceintes, gage d'un équilibre G-D naturel.
Dome

C'est un sujet que nous aborderons un jour.

Ne croyez-pas à une opposition systématique de ma part mais, alors que j'y croyais fermement, j'ai fini par m'apercevoir que la symétrie n'était pas nécessairement ce qu'il y avait de mieux. L'interminable expérience de IK/JLO sur hc-fr aboutit (pour le moment parce qu'ils sont changeants) à une disposition nettement décentrée par rapport à l'axe de la pièce.

Nous en reparlerons.
_________________
Live Music: "... la seule méthode, la moins subjective possible: comparer instantanément la musique et sa reproduction. Ce concept, je l'ai ensuite inculqué à mes techniciens et ingénieurs. On n'en a jamais changé..." Georges Cabasse, juillet 1990.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
oso
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2016
Messages: 448

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018, 10:11    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Nous devrions créer un "fond" pour acquérir les modèles nécessaires à toutes les explorations utiles Laughing . Vos Reportage 242 pourraient même reprendre du service!!  petit sourire


En ce qui concerne la symétrie, j'ai très peu de latitude pour la briser. J'ai essayé mais je suis obligé de réduire la largeur de la scène sonore à cause de la proximité des murs latéraux, ce qui rend les conclusions difficiles. A l'heure actuelle, la symétrie dans la pièce n'est pas parfaite quant à la position des enceintes par rapport à l'axe de la pièce. Par contre, les parois droite et gauche sont très dissemblables (structure, ameublement, ouvertures,....).


J'ai remarqué que l'existence d'une ouverture sur une autre pièce, si elle semble augmenter la surface totale, apporte des colorations genantes. Lorsque la position d'écoute est à l'intersection entre l'axe longitudinal de la pièce principale et l'axe du bureau situé sur le côté gauche, le résultat est très mauvais avec de fortes colorations dans les graves (modes coïncidents je suppose). C'est bien meilleur lorsqu'on sort de ce "triangle des Bermudes" acoustique. 


Revenir en haut
dome
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 1 270
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 15 Juil 2018, 10:21    Sujet du message: Installation de Goéland M4 Répondre en citant

Bonjour,

Philippe MULLER a écrit:
dome a écrit:
A première vue, d'après la photo de votre salon, on peut remarquer une qualité: la quasi-symétrie de la salle et du positionnement des enceintes, gage d'un équilibre G-D naturel.
Dome


Ne croyez-pas à une opposition systématique de ma part mais, alors que j'y croyais fermement, j'ai fini par m'apercevoir que la symétrie n'était pas nécessairement ce qu'il y avait de mieux. L'interminable expérience de IK/JLO sur hc-fr aboutit (pour le moment parce qu'ils sont changeants) à une disposition nettement décentrée par rapport à l'axe de la pièce.


Nous sommes bien d'accord, c'est pourquoi je parle de quasi-symétrie. L'important dans ma phrase est dans le mot quasi.

Une géométrie parfaitement symétrique, d'une part de la salle elle-même par rapport à son axe longitudinal (vue de dessus) et d'autre part de la position des enceintes par rapport à cet axe crée une situation acoustique singulièrement défavorable puisque les sources secondaires créées par réflexions spéculaires latérales seront accentuées au lieu d'être diffusées.

Mais, d'un autre côté, une géométrie de salle radicalement asymétrique, avec une discontinuité géométrique marquée (le cas, par exemple, d'une mezzanine où une des enceintes est située au bord d'un vide donnant sur un grand volume, et l'autre blottie dans un angle de cloisons) ne manquera pas de créer un déséquilibre G-D assez fâcheux s'il n'est pas corrigé.

Entre ces 2 situations, intuitivement et expérimentalement, j'en suis arrivé à rechercher une situation où la symétrie domine, mais que nous rendons imparfaite par l'aménagement intérieur et par l'emplacement des enceintes. C'est ce que j'appelle une quasi-symétrie.

Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:59    Sujet du message: Installation de Goéland M4

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Présentation du forum -> Les installations de nos membres -> Exclusivement Hifi Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com