Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.  Index du Forum Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.
Forum d'échanges entre passionnés de HIFI, de DIY et d'enceintes Cabasse entre autres marques.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Brigantin 372 . Quelques impressions

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Pour les passionnés d'enceintes Cabasse -> Les trois voies
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
serge8
100 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2013
Messages: 170

MessagePosté le: Sam 3 Juin 2017, 13:18    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

Je possède depuis peu une paire de B372
cela fait un moment que je voulais monter en gamme (j'avais les lippers III)
je pensais aux Galions, et aux Petrels et aux Colonne 135.

Mais je n'ai même pas osé  rêver Brigantin.
elles me paraissaient hors portée.
Trop rares trop grosses, et trop chères aussi.

Soudainement, une occasion s'est présentée
et je me suis dit c'est  maintenant ou jamais.
Et voilà, je les ai dans mon petit salon à coté des Clippers III.


Qu'est ce que je peux vous dire?

en un mot, c'est SUPER!
Les 36ey s'expriment, c'est vrai, comme cela a déjà
très justement remarqué sur ce forum.
Mais ce qui m"étonné ce n'est pas une différence au niveau des graves
cele semble normal, mais une nette différence au niveau des méduim-aigues
bien que les hp (dom 4 et dom 12) soient les mêmes.

a part les graves plus présents, il y a plus d'espace, le son est comme plus clair, je dirais,
il se peut aussi que cela soit  du à un rendement plus élevé, 96db tout de même.

Bref, je suis très content surtout, d'avoir patienté et d'avoir pris ces B372 et de ne pas avoir
depensé mon argent pour des G7 ou autres choses.
Je pense que j'ai fait le bon choix.

ey aussi elles ont le look très sympa:-)
Tout le monde venant à la maison est sur le cul et pose la question
c'est quoi ces trucs?:-)

Je les utilise avec mon fidèle akai am-2600 qui est très bons et qui assure oartout.
Peut-être je devrais essayer un autre ampli mais pour l'instant je suis à sec.
On verra plus trad

j'ajouterai qq photo ce soir:-)


Merci


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 3 Juin 2017, 13:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
proggy
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 3 411
Localisation: Franche Comté

MessagePosté le: Dim 4 Juin 2017, 07:40    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

Bravo pour cette superbe acquisition serge8, comment imaginer une seule seconde que ce ne soit pas un bon choix.
Les Akai Am:2600/2800 sont de très bonnes électroniques, les meilleures qu'ai produits ce constructeur dans ces années charnières.
Si tu es satisfait de l'association avec tes "Brig" ne change rien en espérant que ce vénérable Akai t'apportera du plaisir pendant encore
longtemps. A t'il  déjà fait l'objet d'une revision/recapage ces dernières années par exemple.?
_________________
J'étais Caïn junior le fils de Belzébuth,
Chevauchant dans la nuit mes dragons écarlates,
Et m'arrêtant souvent chez les succubes en rut,
J'y buvais le venin dans le creux de leur chatte.


Revenir en haut
serge8
100 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2013
Messages: 170

MessagePosté le: Dim 4 Juin 2017, 08:43    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

 Les photos
mais bon tout le monde les connais
Les miennes sont en assez bon état
que soit au niveau des hp qu'au niveau des caisses
Juste le cache noyau d'un boomer a été recollé
et je trouve que cela a été fait assez grossièrement
(je pense qu"àvec mes pieds j'aurais fait un meilleur travail)
mais bon, le boomer marche bien et autrement il est parfait























 


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 843
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 4 Juin 2017, 14:11    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

serge8 a écrit:
Je possède depuis peu une paire de B372
cela fait un moment que je voulais monter en gamme (j'avais les lippers III)
je pensais aux Galions, et aux Petrels et aux Colonne 135.


(...)

en un mot, c'est SUPER!
Les 36ey s'expriment, c'est vrai, comme cela a déjà
très justement remarqué sur ce forum.
Mais ce qui m"étonné ce n'est pas une différence au niveau des graves
cele semble normal, mais une nette différence au niveau des méduim-aigues
bien que les hp (dom 4 et dom 12) soient les mêmes.

a part les graves plus présents, il y a plus d'espace, le son est comme plus clair, je dirais,
il se peut aussi que cela soit  du à un rendement plus élevé, 96db tout de même.








Bonjour,


Pour de vieilles caisses, ce sont de vieilles caisses! Combien d'années d'amélioration et de mise au point successives ce sont écoulées entre ces grosses 3 voies et le Clipper III de la dernière génération? 15ans, 20 peut-être?


Et pourtant, la comparaison directe, toujours possible, qui est une sorte de court-circuit temporel, ne semble pas tourner à l'avantage des dernières productions... Bien-sûr, le volume, le 36cm, l'accord en bass-reflex, etc. concourent à l'avantage des anciennes (qui se placent à un niveau de gamme un cran au-dessus des Clipper, celles-ci étant l'évolution des Sampan 311, faut-il le rappeler). Mais que tant d'efforts sur le filtrage et sur le couplage des 2 HP à dôme n'apportent pas les fruits attendus à l'écoute ne laisse de m'étonner.


Ce sont les mêmes personnes qui ont présidées à la mise eu point et à l'évolution de ces enceintes. J'aurais donc tendance à penser que nous (vous) n'écoutons peut-être pas la même chose qu'elles. Autrement dit, que l'équipe restreinte qui travaillait sur ces enceintes avait un objectif qui nous échappe peut-être un peu aujourd'hui. En particulier, la notion d'esthétique sonore à laquelle nous sommes sensibles aujourd'hui, ne faisait pas partie du vocabulaire de Cabasse à cette époque. Le mot d'ordre était la fidélité à la scène sonore réelle. La question qui se pose est donc de savoir si ces B372 sont plus ou moins fidèles que les Clipper III, par exemple.


C'est toujours intéressant d'avoir le recul nécessaire pour apprécier le chemin parcouru. Encore faut-il ne pas être pris soit-même dans les modes de notre temps pour avoir la liberté nécessaire à un examen critique.


Excusez mes questionnements d'ordre philosophique, et bravo pour votre acquisition atypique (et patrimoniale).


Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
serge8
100 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2013
Messages: 170

MessagePosté le: Lun 5 Juin 2017, 08:32    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

oui, vous avez parfaitement raison, et cela ne concerne pas que les enceintes mais les ampli aussi par exemple. Les ampli des années 1970 1980 que tout le monde connaît (tous ces akai, kenwood, luxman) si en bon état, rivalisent sans problème, avec les meilleurs et les plus chers appareils d’aujourdhui. Des progrès dans le son, il n’y a pas ou alors très peu, et alors au prix fantastique, le progrès est ailleurs, dans le marketing, dans le coût de la production, et beaucoup d’autres paramètres  (forme, matériaux ) etc….N’oublions pas que ce n’est pas pour l’amour de l’Art que Cabasse faisait ses enceintes (de l’amour de l’Art, il y en avait aussi c’est sur), il fallait vendre, toujours plus, plus plus et fallait donc toujours inventer qch, changer etc ….

Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 843
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 5 Juin 2017, 12:30    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

Attention, toutefois, au mélange des genres! Lorsque Cabasse, petite PME française, mettait au point un produit comme vos B372, elle avait clairement pour ambition de réaliser une des meilleures enceintes produites dans le monde. Pour une simple raison de coût de développement et de fabrication, et donc de prix de vente, cela n'était pas compatible avec un produit destiné à répondre au marché de masse... Les Brigantin, tout comme la plupart des produits fabriqués par Cabasse à cette époque, étaient produites en petites séries pour une clientèle avertie et relativement aisée.


Au contraire, les productions japonaises des années 70 à 80 - produits Akaï notamment - étaient quant à elles bel et bien conçues pour le large marché de la Hi-Fi grand public au Japon, en Europe et en Amérique du nord. Les ambitions quantitatives tout autant que qualitatives n'étaient pas du tout du même niveau que celles qu'affichaient un fabricant comme Cabasse. D'ailleurs, vous n'auriez pas sérieusement songer - et encore moins aujourd'hui - à comparer une paire d'enceintes Akaï et une paire d'enceintes Cabasse, quel que soit le niveau de gamme.


Les méthodes de production mises au point par l'industrie japonaise à cette époque ont cloué au pilori les industriels européens et américains, qui ont vu leurs leaders perdre en compétitivité puis disparaître purement et simplement (sauf à n'être que des prête-noms à des productions délocalisées). L'ambition des japonais - valeur du yen aidant - était alors de dynamiter l'industrie occidentale par la mise en place d'un rationalisme industriel appliqué et discipliné. Ce qui a été parfaitement réussi. L'histoire industrielle du japon retiendra peut-être - sauf déni dû à un nationalisme exacerbé - que 30 ans après cet âge d'or, un autre pays émergeant, la Chine, appliquât à son encontre à peu près la même méthode avec plus de violence encore et avec pratiquement le même succès...

La question de l'existence ou non du progrès en audio peut être posée (je pense néanmoins que l'on ne peut pas le nier), mais la question de l'existence de niveaux qualitatifs en termes de produits audio (basé sur leurs performances, mesurables ou pas) me semble recueillir un large consensus. Les produits Hi-Fi grand public japonais avaient la qualité suivante : pour le prix d'un amplificateur, d'un tuner, d'une platine cassette, etc. Akaï ou autre, on ne pouvait acheter guère mieux. Mais si l'on était prêt à mettre un peu (voire beaucoup) plus cher, alors on se payait une platine Thorens ou Barthe, un magnétophone à bande Grundig ou Uher, un ampli-préampli et une paire d'enceintes Cabasse... Alors, on ne jouait pas dans la même division! 


Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 13 223
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 6 Juin 2017, 19:08    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

dome a écrit:
Attention, toutefois, au mélange des genres! Lorsque Cabasse, petite PME française, mettait au point un produit comme vos B372, elle avait clairement pour ambition de réaliser une des meilleures enceintes produites dans le monde. Pour une simple raison de coût de développement et de fabrication, et donc de prix de vente, cela n'était pas compatible avec un produit destiné à répondre au marché de masse... Les Brigantin, tout comme la plupart des produits fabriqués par Cabasse à cette époque, étaient produites en petites séries pour une clientèle avertie et relativement aisée.


Au contraire, les productions japonaises des années 70 à 80 - produits Akaï notamment - étaient quant à elles bel et bien conçues pour le large marché de la Hi-Fi grand public au Japon, en Europe et en Amérique du nord. Les ambitions quantitatives tout autant que qualitatives n'étaient pas du tout du même niveau que celles qu'affichaient un fabricant comme Cabasse. D'ailleurs, vous n'auriez pas sérieusement songer - et encore moins aujourd'hui - à comparer une paire d'enceintes Akaï et une paire d'enceintes Cabasse, quel que soit le niveau de gamme.


Les méthodes de production mises au point par l'industrie japonaise à cette époque ont cloué au pilori les industriels européens et américains, qui ont vu leurs leaders perdre en compétitivité puis disparaître purement et simplement (sauf à n'être que des prête-noms à des productions délocalisées). L'ambition des japonais - valeur du yen aidant - était alors de dynamiter l'industrie occidentale par la mise en place d'un rationalisme industriel appliqué et discipliné. Ce qui a été parfaitement réussi. L'histoire industrielle du japon retiendra peut-être - sauf déni dû à un nationalisme exacerbé - que 30 ans après cet âge d'or, un autre pays émergeant, la Chine, appliquât à son encontre à peu près la même méthode avec plus de violence encore et avec pratiquement le même succès...

La question de l'existence ou non du progrès en audio peut être posée (je pense néanmoins que l'on ne peut pas le nier), mais la question de l'existence de niveaux qualitatifs en termes de produits audio (basé sur leurs performances, mesurables ou pas) me semble recueillir un large consensus. Les produits Hi-Fi grand public japonais avaient la qualité suivante : pour le prix d'un amplificateur, d'un tuner, d'une platine cassette, etc. Akaï ou autre, on ne pouvait acheter guère mieux. Mais si l'on était prêt à mettre un peu (voire beaucoup) plus cher, alors on se payait une platine Thorens ou Barthe, un magnétophone à bande Grundig ou Uher, un ampli-préampli et une paire d'enceintes Cabasse... Alors, on ne jouait pas dans la même division! 


Dome







Bonsoir à tous,


Je pense qu'il suffit de comparer les paramètres Thiele & Small d'un 36EY avec ceux d'un 30BZ18 pour comprendre la différence de performance entre ces deux modèles.
Le progrès ne change rien aux règles de l'électroacoustique.
Un 36EY ne joue pas dans la même cours qu'un 30BZ18.
 
D'autre part, la Clipper III a été mise au point avec le nouveau protocole de mesure.
Celui-ci est apprécié par certains et moins par d'autres.


En tant qu'ancien propriétaire de Brigantin, je peux vous dire l'admiration que j'avais pour cet énorme HP.
Ah ! Si j'avais eu un meilleur espace d'écoute, ils seraient toujours à la maison...


Au passage, il faudra que je vous parle de ce que j'écoute en ce moment.
Etonnant !


BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 843
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017, 10:47    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

Bonjour Brig,


Concernant les HP de grave, je crois que les avoir tous les 2 devant les yeux nous en dirait beaucoup plus que les paramètres de T&S... Mais si tu relis bien le premier message de Serge, il y est davantage question des médiums et aigus que du grave. Les trois sont liés, bien sûr. Mais quand même! Ce n'est pas ce sur quoi j'aurais parié a priori.


D'autre part, aussi impressionnant que soit le 36cm des B372, il tient aussi le rôle de bas médium dans ces 3 voies. Là, il ne doit pas être meilleur que le 30cm des Clipper, au contraire (membrane plus lourde, plus directif, etc.)


Non, on attendrait vraiment en premier lieu d'entendre une différence dans le grave et même l'extrême grave entre ces 2 enceintes (ce qui est sans doute le cas, mais Serge pointe d'avantage les différences en médium et aigu).


Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 13 223
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017, 21:44    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

Bonsoir dome,


Pas de problème !
J'ai toujours des enceintes équipées du 30BZ18 à la maison.
La comparaison n'est donc pas difficile.


Le 36EY est impressionnant comparé au 30BZ18.


13,5 Kg contre moins de 3 Kg !


Le 36EY appartient au cercle restreint des HP de grand diamètre dont l'équipage mobile est léger, eu égard à son diamètre.
C'est ce qui lui permet de pouvoir monter assez haut.
En outre, son rendement est élevé, et sa Fs basse.


Bref, le 30BZ18 est un bon HP, mais le 36EY est exceptionnel.


Reste le prix !
C'est un peu comme le poids...
Les enceintes équipées du 36EY valent 3 fois plus cher que celles équipées du 30BZ18.


http://cabasse.vraiforum.com/t4292-TARIF-1984.htm


Si on revient sur l'époque où Cabasse vendait ses HP à l'unité, il me semble que la différence de prix est encore plus spectaculaire.
On doit pouvoir en retrouver trace sur les "vieux" tarifs de la Maison du HP.


Enfin, on me dit que la différence entre Brigantin et Clipper III se situe sur le haut du spectre.
N'est il pas exact qu'une meilleure assise dans le bas du spectre donne l'impression d'un bien meilleur équilibre ?


BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Dernière édition par BRIG le Mer 7 Juin 2017, 21:52; édité 1 fois
Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 13 223
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017, 21:51    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant













BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 843
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017, 22:28    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

Oui, Brig, ce 36EY est un magnifique HP qui justifie à lui seul, pour les amateurs du genre, tout l'intérêt que l'on peut avoir pour ces enceintes.


Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 13 223
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017, 22:35    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions Répondre en citant

Ca y est !
J'ai retrouvé un tarif HP Cabasse :





En gros, le prix du 36EY est qutre fois plus élevé que celui du 30BZ18.


BRIG


_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:49    Sujet du message: Brigantin 372 . Quelques impressions

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Pour les passionnés d'enceintes Cabasse -> Les trois voies Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com