Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.  Index du Forum Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.
Forum d'échanges entre passionnés de HIFI, de DIY et d'enceintes Cabasse entre autres marques.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Panneaux ESL 63.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Pour les passionnés d'autres marques d'Enceintes -> Les Anglaises -> QUAD -> Les discussions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
proggy
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 3 269
Localisation: Franche Comté

MessagePosté le: Sam 27 Aoû 2016, 10:49    Sujet du message: Panneaux ESL 63. Répondre en citant

Bonjour à tous,

Tous ceux qui me connaissent ici savent que j'ai souvent l'occasion (deux fois par mois) de me rendre chez un bon copain aussi
fou de musique "progressive" que moi.

J'ai souvent parlé de ma frustration à l'écoute de son système, deux amplis à tube diy
et des panneaux Quad ESL 63. Frustration parce que ces panneaux que je qualifierais de large bande se prêtent peu à des
musiques électroniques et sont plus à l'aise sur des quatuors à cordes, sur des voix et autres instruments à vent.

Je lui fais donc part régulièrement de mes impressions d'écoute et du manque de grave inhérent à ce système.
Il fait le même constat que moi mais semble s'en satisfaire depuis vingt ans qu'il a fait cet achat.
Mais voilà que le mois dernier, il décide de s'équiper d'un caisson pour pallier au manque de grave.!

Je lui fait part de mon étonnement et lui parle d'hérésie, la philosophie Quad, de part sa spécificité, ne peut s'accomoder
d'une alliance forcément contre nature avec des hp's électrodynamiques...Mais rien n'y fait, il semble bien décidé à franchir
le pas. Il me téléphone il y a quelques jours, il s'est porté acquereur d'un Yamaha SW 300 et au prix fort.!

Le résultat est au delà de ce que je pouvais imaginer l'écoute a pris des couleurs, de la profondeur naturellement avec l'ajout
de ce caisson lui, est (fort heureusement) également ravi de son achat et se demande même comment il a fait pour
écouter si longtemps sa configuration initiale.
Le mariage de la carpe et du lapin en quelque sorte. Smile
_________________
Joseph d’Arimathie et Uther Pendragon
Chevauchent de vieilles juments au bord de l’extinction
et cherchent l’asile de nuit au milieu des pylônes
Rouges-iguane et oranges brûlés des soirs d’automne.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Aoû 2016, 10:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 649
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 27 Aoû 2016, 14:51    Sujet du message: Panneaux ESL 63. Répondre en citant

Bonjour groggy,

Le HP électrostatique est - mieux que le HP à plasma, vite disparu - la seule alternative industrielle au HP électrodynamique commun. Cabasse l'avait écarté d'emblée pour son incapacité à satisfaire les critères qu'il avait fixés pour la conception d'un transducteur moderne (notamment sa capacité dynamique réduite du fait d'un très faible rendement).

Je me souviens avoir écouté des Martin Logan, mais jamais les fameuses ESL. Pourrais-tu nous faire un petit topo sur le sujet, à moins que tu ne l'ais déjà fait ailleurs?

Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
proggy
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 3 269
Localisation: Franche Comté

MessagePosté le: Sam 27 Aoû 2016, 15:49    Sujet du message: Panneaux ESL 63. Répondre en citant

 "groggy" on ne me l'avais pas encore faite celle là. Smile
Que veut tu dire par "petit topo".?
_________________
Joseph d’Arimathie et Uther Pendragon
Chevauchent de vieilles juments au bord de l’extinction
et cherchent l’asile de nuit au milieu des pylônes
Rouges-iguane et oranges brûlés des soirs d’automne.


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 649
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 27 Aoû 2016, 23:28    Sujet du message: Panneaux ESL 63. Répondre en citant

Désolé pour la faute de frappe, je me suis mélangé les crayons.


Un petit topo sur les qualités et défauts des ESL... Pour le défaut de grave, je crois avoir compris. Mais pour le reste?
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
proggy
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 3 269
Localisation: Franche Comté

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016, 09:15    Sujet du message: Panneaux ESL 63. Répondre en citant

Je tiens tout d'abord à préciser que je ne vais pas chez mon pote ni lui ne viens chez moi pour analyser nos systèmes respectifs.
On se rencontre pour déjeuner (tous les jeudis) on écoute certes beaucoup de musique tout au long du repas qui peut
se terminer à 18 heures (si, si) mais on échange surtout, la chaine fonctionne plutôt en fond sonore pour se faire découvrir ou redécouvrir nos achats récents ou moins récents. On privilégie donc la convivialité autour d'un bon repas et les fioles qui vont avec sans oublier la boisson d'homme c'est à dire un "truc" rarement en dessous de 50° pour clore le repas... Cool

Dans ce contexte d'écoute intimiste, ce qui saute tout de suite aux oreilles lorsque je me déplace chez lui, c'est ce grave écourté mais je crois
que c'est la marque de fabrique de ce constructeur.
Ses enceintes sont bien placées, la pièce d'écoute de dimensions généreuses ne prête pas le flanc
à la critique (vieille maison avec des murs en pierre très épais) parquet, tapis, rien ne manque, on ne peut donc pas chercher une carence
de ce côté là. Par ailleurs et c'est bien là la particularité des panneaux, la spatialisation est impressionnante si l'on veut bien respecter les
règles basiques de placement.
 Rien à dire sur le reste de la gamme de fréquence sauf peut être l'extrême aigu qui semble limité.

Alors, il n'est pas inutile, à ce stade, de soulever le problème de la maintenance de ces appareils, ils ne chantent sûrement plus comme au
premier jour mais je crois savoir que ce n'est pas une mince affaire car il faut trouver LE spécialiste et engager une certaine somme.

Pour terminer, je n'ai jamais eu l'occasion d'écouter ce système à un volume généreux, mon hôte ayant plutôt les oreilles fragiles, il
n'oublie d'ailleurs jamais ses bouchons lorsque l'on va au concert, j'aimerais beaucoup pouvoir le faire et aussi écarter les "tubars" au
profit d'un "totor" histoire de voir comment se comportent les panneaux ainsi drivés.

Voilà, je ne peux vraiment pas en dire plus car, tu l'auras compris, le fil ouvert par mes soins à propos des panneaux Quad était
surtout destiné à faire réagir le lecteur au côté "iconoclaste" de faire fonctionner les dits panneaux avec un caisson d'une conception
traditionnelle.
_________________
Joseph d’Arimathie et Uther Pendragon
Chevauchent de vieilles juments au bord de l’extinction
et cherchent l’asile de nuit au milieu des pylônes
Rouges-iguane et oranges brûlés des soirs d’automne.


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 649
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016, 15:08    Sujet du message: Panneaux ESL 63. Répondre en citant

Merci proggy.

Pourrais-tu préciser le sens que tu donnes au terme spatialisation, s'il te plaît?. S'agit-il de la précision stéréophonique (formation de la scène sonore virtuelle) ou de la sensation de spatialisation ("aération", diffusion du son dans l'espace de la salle)? Le panneau électrostatique fonctionne sauf erreur de ma part comme un dipôle dont la courbe de rayonnement forme, non pas un lobe avant comme un HP à dôme, mais un double lobe symétrique avant-arrière (comme un 8). Le lobe arrière, en opposition de phase avec le lobe avant, est réfléchi par les parois de la salle vers la zone d'écoute et se superpose avec le champ direct créé par le lobe avant, produisant des phénomènes sonores assez imprévisibles, notamment sur le plan de la rigueur stéréophonique, de la régularité de la réponse, etc.

Quant à l'utilisation d'un caisson avec HP dynamique en extension de grave, personnellement, je n'y vois aucun sacrilège. Il faut bien trouver une solution - car le rayonnement en dipôle forme un court-circuit acoustique dans le grave - et je n'en vois pas d'autres… C'est d'ailleurs cette solution qu'a adopté de longue date Martin Logan en intégrant le caisson dans la base de ses panneaux électrostatiques.

http://www.martinlogan.com/product-list.php

La transition entre le HP grave et le panneau ne doit pas être simple (notamment du fait du changement du mode de rayonnement).

Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
proggy
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 3 269
Localisation: Franche Comté

MessagePosté le: Lun 29 Aoû 2016, 10:27    Sujet du message: Panneaux ESL 63. Répondre en citant

Bonjour à tous,

Dome, par spatialisation ou pas sensation de spatialisation, je parle de la diffusion du son dans l'espace de la salle qui semble
enveloppant, l'effet stéréo me parait moindre que sur un ensemble hifi "classique". J'ai noté également mais j'ai oublié le terme
technique qu'en se rapprochant des enceintes jusqu'à une cinquantaine de centimètres, le son "disparaissait"....
Je précise encore une fois que ces observations ont été faites dans les conditions peu rigoureuses décrites ci-dessus. Wink
_________________
Joseph d’Arimathie et Uther Pendragon
Chevauchent de vieilles juments au bord de l’extinction
et cherchent l’asile de nuit au milieu des pylônes
Rouges-iguane et oranges brûlés des soirs d’automne.


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 649
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 29 Aoû 2016, 17:43    Sujet du message: Panneaux ESL 63. Répondre en citant

Bonjour Proggy,


Les phénomènes perceptifs que tu décris s'expliquent par le rayonnement particulier (de type dipôle) du panneau. En terme de rigueur de la reproduction stéréophonique, il faudra repasser, mais en terme de sensation sonore, cela ne laisse pas sans effet.


Pour ajouter un autre point quant à la particularité du rayonnement d'un panneau électrostatique de 1 à 2m de haut, il faudrait souligner que, contrairement à un HP traditionnel, assimilable - moyennant certaines précautions théoriques - à un point-source, le panneau est assimilable à une source étendue de type ligne ou plan, selon sa géométrie. Ces sources sont nettement directives sur une large partie de la bande audio dans le plan vertical (ligne-source) ou dans les 2 plans horizontal et vertical (source plane). Avec pour conséquence, un moindre couplage acoustique avec les parois latérales de la salle et une plus grande portée dans l'axe.


Par rapport à nos systèmes à HP électrodynamiques, on est dans un autre monde.


Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:49    Sujet du message: Panneaux ESL 63.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Pour les passionnés d'autres marques d'Enceintes -> Les Anglaises -> QUAD -> Les discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com