Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.  Index du Forum Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.
Forum d'échanges entre passionnés de HIFI, de DIY et d'enceintes Cabasse entre autres marques.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Siare années bonheur
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Pour les passionnés d'autres marques d'Enceintes -> Les Françaises -> SIARE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
arjuna54


Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2016
Messages: 8

MessagePosté le: Mer 20 Jan 2016, 22:45    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

Bonjour,

Je découvre par hasard votre forum et cela ma fait plaisir que cette marque ne soit pas tombée complétement dans l'oubli.
J'ai bossé comme commercial pendant plus de 10 ans dans cette société, j'ai commencé en 1979.
Que de bons souvenirs, j'ai vécu la belle époque de cette entreprise, les salons de la HIFI etc... ( même la CB)
Je me souviens des ingénieurs, Mr Visan, Dufresne, Delaleu qui nous sortaient de bonnes choses, parfois des horreurs LOL
Vous parlez de toutes nos enceintes mais jamais de la plus vendue, la 2015 que je vois encore dans bien des salles d'attente.

Bonne continuation
Francis


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Jan 2016, 22:45    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
NARSCHT
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2009
Messages: 1 312
Localisation: AUDE 11

MessagePosté le: Mer 20 Jan 2016, 23:18    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

Bonsoir Arjuna


Soit le bienvenu sur ce forum,


C'est super , maintenant nous avons un spécialiste pour cette marque qui m'a bien fait rêvé quand j'étais jeune...


N'hésite pas à nous parler de ces enceintes, dont les 2015 .


Quel matériel utilises tu ? des Siare ? 


Bonne soirée


Narscht
_________________
«Mieux vaut ne penser à rien Que ne pas penser du tout.»[ Serge Gainsbourg ]


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 806
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 21 Jan 2016, 21:10    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

Bonsoir,


Siare, en France, est loin d'être tombé dans l'oubli (jusqu'à une certaine génération...) Dans les années 80, les HP Siare étaient considérés parmi les meilleurs en Hi-Fi ou en petite sonorisation. Ils étaient disponibles à l'achat au détail pour la réalisation d'enceintes par soi-même, avec un bon accompagnement technique (caractéristiques Thiele & Small, plans de menuiserie, etc.) Tout comme les Audax, mais l'offre était plus ciblée et on ne se perdait pas dans un catalogue pléthorique.


L'enceinte mythique de ces années était - non, ce n'était pas la 2015! - la Galaxie 200. Très réussie esthétiquement, cette enceinte était un haut de gamme qui a dû en faire rêver beaucoup. Pourtant, si l'on en juge à sa rare présence sur le marché de l'occasion, peu les ont connues et encore moins possédées. On ne sait d'ailleurs pas très bien à quoi s'en tenir pour ses qualités audio (le grave, ok, mais les médiums et aigus?) Lorsque l'on était décidé à acheter quelque chose de bien en Hi-Fi, comme je le fus, on se tournait plutôt vers Cabasse qui représentait le sérieux français par excellence.





Il reste cependant encore un vague regret et on jette de temps en temps un coup d'œil sur les sites de vente dans l'espoir d'en dénicher une paire en bon état (pour les HP, on sait que les suspensions d'origine sont à remplacer) à un bon prix. Toujours en vain.


J'espère que vous pourrez nous en apprendre un peu plus.


Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Dernière édition par dome le Sam 23 Jan 2016, 02:36; édité 1 fois
Revenir en haut
arjuna54


Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2016
Messages: 8

MessagePosté le: Ven 22 Jan 2016, 14:01    Sujet du message: Année 80 Répondre en citant

J'ai connu le rachat ce Siare par Audax et j' aussi vendu la gamme Audax, ce qui m'a permis de bien connaître leurs produits.
Il y avait de bon HP dans les deux marques.

Dans le domaine de la HI FI, il y a une grande part de subjectivité , ce qui est bon pour un est mauvais pour l'autre et inversement.

Je pense qu'Audax était plus raffiné et que Siare était plus commercial.

Chez Siare, les anciennes gammes étaient très bonnes sur le plan acoustique, les Axords auraient mérité un meilleur avenir.
A l'époque, M Visan était encore proche des idées de Mr Léon , le grand maître de l'acoustique qui a créé les meilleures enceintes Elipson de cette époque.
Avec ses résonateurs que tout le monde a copié sans jamais faire aussi bien.

Oui la Delta 200 était une bonne enceinte, il lui maquait peu de chose pour être très bonne, peut-être enlever les enjoliveurs en alu ( cache noyau)  et étudier de vrai filtres
je n'ai ai jamais été convaincu par les filtres Siare.

La série Club était marante, un rendement de malade, limitée à un type de musique

La dl200 a connu un gris succès commercial mais pareil elle aurait mérité un meilleur filtrage

La 2015 est la petite enceinte de sono 2 voies qui valait 180 francs, elle  s'est vendue par centaines de milliers

les HP au détail avaient un grand succès et on permis à des amateurs de se faire de belles enceintes souvent mieux finies que les nôtres
Ils étaient aussi vendus à de nombreux concurrents pour leur production.

L'arrivée de la fibre de verre pour les membranes a été un grand pas et Mr Visan a bien repris la technologie chez Davis.

Pour mon compte, j'aimais biens les Axords avec un ampli Quad 303 et un platine tripode, un joli son à l'anglaise à condition de lire des gravures directes. Cellule V IV ou Audiotecnica

Belle époque


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 806
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 22 Jan 2016, 21:26    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

Une question simple: pourquoi Siare a-t-elle fait faillite?


Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
arjuna54


Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2016
Messages: 8

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2016, 14:59    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

dome a écrit:

Une question simple: pourquoi Siare a-t-elle fait faillite?


Dome


La réponse est que Siare s'est trompé de métier en voulant se diversifier, ils ont importé de la CB , la Aston 22, premier TX homologué en France, puis de la HI FI de très mauvaise qualité,  ça les a ruiné
Ensuite Audax a repris mais je pense qu'ils n'avaient pas évalué le risque, ils ont coulé aussi par manque de finance, je ne connais pas les détails mais ils ont surement avalé une partie de la dette de Siare, ça leur a été fatal.

A savoir aussi que la HI FI est morte avec l'arrivée du CD puis du MP3, les gens ne cherchent plus un son de qualité mais du bruit.
Il n'y a plus la culture du beau son

A mon époque, on s'installait dans un le fauteuil et on écoutait religieusement,  maintenant qui fait cela ?

CDT
Francis




Revenir en haut
proggy
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 3 350
Localisation: Franche Comté

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2016, 16:52    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

 
Citation:
 A mon époque, on s'installait dans un le fauteuil et on écoutait religieusement,  maintenant qui fait cela ?


Moi, encore et toujours, religieusement est le bon terme, tous les sens doivent être en éveil lors d'une écoute et cela suppose
une grande disponibilité pour décortiquer le message musical général et toutes les particularités, nuances de chaque instrumentiste dans
ce contexte général. Une oeuvre quelle qu'elle soit ne se découvre pas d'un seul coup, les subtilités se font jour au fil des écoutes.
Bien sur, tout ne se vaut pas comme dirait l'Autre, la pop fadasse, la variétoche sirupeuse, l'électro ou encore le rock bourrin demandent de fait, moins
d'attention car le message est plus simpliste, plus codifié comme la musique d'ascenseur ou de supermarket. Smile
_________________
Joseph d’Arimathie et Uther Pendragon
Chevauchent de vieilles juments au bord de l’extinction
et cherchent l’asile de nuit au milieu des pylônes
Rouges-iguane et oranges brûlés des soirs d’automne.


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 806
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2016, 20:03    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

Bonsoir,


arjuna54 a écrit:
dome a écrit:
A savoir aussi que la HI FI est morte avec l'arrivée du CD puis du MP3, les gens ne cherchent plus un son de qualité mais du bruit.
Il n'y a plus la culture du beau son

A mon époque, on s'installait dans un le fauteuil et on écoutait religieusement,  maintenant qui fait cela ?

CDT
Francis











On connait cet argument, et on le comprend, mais il n'explique pas une autre réalité à savoir que l'industrie française de la Hi-Fi s'est effondrée au tournant des années 90 (à l'exception de Focal et Cabasse) alors qu'en Allemagne, en Angleterre et dans les pays scandinaves, elle s'est adaptée aux changements du marché et reste étonnamment présente dans le haut-de-gamme. B&W et Dynaudio en sont les exemples même. En France, de nouvelles marques sont apparues (Mulidine, Davis, Aperturta, PE Leon, etc.), mais elles sont davantage des petits ensembliers méritant que des industriels du HP.


Il existe encore un marché pour la Hi-Fi mais celui-ci a évolué vers le high-tech à l'allemande, le design scandinave, l'audiophilie à l'anglaise, etc. Bref, il ne s'adresse plus au marché de masse. Franchement, lorsque je vois une Galaxie 200, je suis certain qu'elle aurait encore sa place aujourd'hui sur le marché. Ce serait sans doute sur un marché plus restreint en nombre, certes, mais s'adressant à une clientèle internationale plus riche (autorisant une échelle de prix qui dégagerait davantage de marge). En France, nous n'avons pas cru à ce marché haut-de-gamme pourtant il existe. Enfin, on ne va pas refaire l'histoire. Et cela est un peu triste pour nous, français.


Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 13 031
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2016, 22:42    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

dome a écrit:
Bonsoir,


arjuna54 a écrit:
dome a écrit:
A savoir aussi que la HI FI est morte avec l'arrivée du CD puis du MP3, les gens ne cherchent plus un son de qualité mais du bruit.
Il n'y a plus la culture du beau son

A mon époque, on s'installait dans un le fauteuil et on écoutait religieusement,  maintenant qui fait cela ?

CDT
Francis



















On connait cet argument, et on le comprend, mais il n'explique pas une autre réalité à savoir que l'industrie française de la Hi-Fi s'est effondrée au tournant des années 90 (à l'exception de Focal et Cabasse) alors qu'en Allemagne, en Angleterre et dans les pays scandinaves, elle s'est adaptée aux changements du marché et reste étonnamment présente dans le haut-de-gamme. B&W et Dynaudio en sont les exemples même. En France, de nouvelles marques sont apparues (Mulidine, Davis, Aperturta, PE Leon, etc.), mais elles sont davantage des petits ensembliers méritant que des industriels du HP.


Il existe encore un marché pour la Hi-Fi mais celui-ci a évolué vers le high-tech à l'allemande, le design scandinave, l'audiophilie à l'anglaise, etc. Bref, il ne s'adresse plus au marché de masse. Franchement, lorsque je vois une Galaxie 200, je suis certain qu'elle aurait encore sa place aujourd'hui sur le marché. Ce serait sans doute sur un marché plus restreint en nombre, certes, mais s'adressant à une clientèle internationale plus riche (autorisant une échelle de prix qui dégagerait davantage de marge). En France, nous n'avons pas cru à ce marché haut-de-gamme pourtant il existe. Enfin, on ne va pas refaire l'histoire. Et cela est un peu triste pour nous, français.


Dome





Bonsoir dome,


Malheureusement, on peut largement élargir ta constatation à de très nombreux secteurs. La France est dans un état de mort clinique sur le plan économique... C'est dramatique.
Je ne me lancerai pas dans l'énumération des raisons qui sont à l'origine de ce déclin impressionnant. Ce serait faire de la politique et ce serait donc hors sujet.


BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 806
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2016, 00:07    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

Bonsoir Brig,


Je ne suis pas sûr qu'il soit question de politique (encore que tout est politique en vérité). On ne parle pas ici d'industrie lourde et stratégique. Je pense qu'en France, on ne pense pas "haut-de-gamme" mais "rapport qualité/prix" ou même "bonne affaire pas chère". C'est vrai - et compréhensible - pour ceux qui ont du mal à joindre les 2 bouts en fin de mois. Mais, surprenamment, c'est encore plus vrai pour ceux qui en ont suffisamment de côté. Ca fait partie, je pense, de l'esprit français (qui a par ailleurs d'autres qualités, heureusement).


En Hi-Fi, face aux coûts de production japonais, chinois et voisins asiatiques, la seule issue était et reste le haut-de-gamme. La technicité et l'innovation de notre industrie auraient pû le permettre. Mais nous n'y croyions pas. Au lieu de décliner sans cesse vers le bas la Galaxie 200, Siare aurait pu s'en servir de point de départ pour de nouveaux développements techniques et envisager plus sérieusement l'exportation. Au lieu de çà, le catalogue est resté chargé de références obsolètes (et pire encore chez Audax…) et insipides.


Cela ne veut pas dire que l'entreprise aurait survécu. Mais ça aurait une autre gueule que de finir en vendant de la CB et des enceintes à 3 balles.


Dome
 
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
arjuna54


Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2016
Messages: 8

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2016, 11:58    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

Je pense que le problème est dans la mentalité des patrons français de l'époque mais hélas, je pense que c'est encore pareil de nos jours, ils n'écoutent pas les clients ni les commerciaux qui remontent les infos! On ne nous a jamais écouté ni remis en question la gamme en fonction des demandes du public français. ne parlons même pas d’exporter car on est incapables.
On travaille comme des créateurs, ça plait ou ça plait pas, OK, mais il fait être très BONS, sinon on ne tient pas longtemps.

Il y a le très bas de gamme et le très haut de gamme, pas de place pour le moyen / médiocre.

Idem pour les voitures françaises, on va dans le mur, à part Dacia qui essaie dans le haut du bas de gamme de faire qq chose.
Je reviens des USA, il n'y pas une seule française sur la route, ça fait mal, alors qu'il y a des coréennes et quelques Fiat. ( en plus de Japs et Teutons)

Toujours pareil, on ne se remet pas en question, on est les meilleurs etc... le sombrero ça tue !!
Et je ne parle pas des banques qui ne vous aident pas ( au contraire )

Cdt
Francis


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 806
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2016, 13:07    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

Revenons à Siare, pouvez-vous nous parler de la genèse d'une enceinte comme la Galaxie? Qui était le concepteur des HP, des enceintes? Quels étaient les moyens de R&D? Qui fabriquait quoi (je crois que Siare sous-traitait les ébénisteries)?


C-H. Delaleu est connu en France pour ses articles dans la presse spécialisée et son bouquin sur le calcul numérique des enceintes ("L'optimisation des HP et enceintes acoustiques", éditions Fréquences), mais qui était Dufresne? Quel était leur rôle chez Siare?


Commercialement, la Galaxie a-t-elle connu le succès?
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 13 031
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2016, 13:18    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

dome a écrit:
Bonsoir Brig,


Je ne suis pas sûr qu'il soit question de politique (encore que tout est politique en vérité). On ne parle pas ici d'industrie lourde et stratégique. Je pense qu'en France, on ne pense pas "haut-de-gamme" mais "rapport qualité/prix" ou même "bonne affaire pas chère". C'est vrai - et compréhensible - pour ceux qui ont du mal à joindre les 2 bouts en fin de mois. Mais, surprenamment, c'est encore plus vrai pour ceux qui en ont suffisamment de côté. Ca fait partie, je pense, de l'esprit français (qui a par ailleurs d'autres qualités, heureusement).


En Hi-Fi, face aux coûts de production japonais, chinois et voisins asiatiques, la seule issue était et reste le haut-de-gamme. La technicité et l'innovation de notre industrie auraient pû le permettre. Mais nous n'y croyions pas. Au lieu de décliner sans cesse vers le bas la Galaxie 200, Siare aurait pu s'en servir de point de départ pour de nouveaux développements techniques et envisager plus sérieusement l'exportation. Au lieu de çà, le catalogue est resté chargé de références obsolètes (et pire encore chez Audax…) et insipides.


Cela ne veut pas dire que l'entreprise aurait survécu. Mais ça aurait une autre gueule que de finir en vendant de la CB et des enceintes à 3 balles.


Dome
 


Bonjour dome,

Voilà une réponse un peu à l'emporte pièce, je trouve. Elle mérite d'être nuancée.

1°) La France est quand même le numéro un du luxe dans le monde. Certes, je fais allusion à des groupes comme LVMH ou Hermès, mais pour nous rapprocher du secteur qui nous intéresse, je peux aussi faire allusion à Cabasse. Cette marque, chère à notre coeur et à nos oreilles, disposait, et dispose encore, de modèles prestigieux et luxueux (Sphère, Océan...). On peut d'ailleurs affirmer la même chose de Focal avec sa gamme Utopia.
Donc, les français savent penser "luxe" et haut de gamme. C'est évident.

2°) Revenons aux deux entreprises qui nous préoccupent ici, à savoir Siare et Audax. Le créneau de ces entreprises était avant tout le monde du HP Hifi au détail. Et les cibles étaient les passionnés capables de construire leurs propres enceintes et les assembleurs professionnels. Il est tout à fait évident que le marché a changé et que les passionnés d'enceintes en Kit se font très rares. Quant aux assembleurs, ils ont désormais de nombreuses alternatives dans la production mondiale... Ajoutons que la création de Davis est venue affaiblir Siare et Audax. Et, franchement, ne peut on pas dire que Davis soit une ultime évolution des Siare/Audax ? Davis n'est elle pas une "bouture" de Siare/Audax ?

3°) Il n'est pas inutile de rappeler que de nombreuses marques spécialisées dans les HP professionnels se sont accaparé le minuscule marché des DIYeurs. Il n'est qu'à voir la percée des HP Beyma chez les passionnés de Hifi...

4°) Les données économiques de la France sont pires que catastrophiques. Il ne s'agit plus de savoir si ce pays va sombrer, mais quand. La sphère publique absorbe 57% de la richesse nationale. Cela revient à faire courir le 100 m avec un boulet de 20 kilos à chaque pied aux entreprises hexagonales. Les marchés sont mondialisés et il n'y a plus guère de droits de douane pour lisser les écarts de compétitivités nationales... Dans ces conditions, les choix qui s'offrent aux entreprises Françaises sont les suivants :

- L'asphyxie jusqu'à ce que mort s'en suive,
- L'opposition aux choix délirants des politicards Français. Cette opposition passe par une délocalisation des productions, ou mieux, par un transfert à l'étranger du siège social et de tous les moyens de production de l'entreprise.
Sur ce sujet, il n'est pas inutile de rappeler que la fuite des entreprises et des personnes physiques ayant un certains poids économique s'accélère. Jusqu'à nos jeunes diplômés qui, majoritairement, voient leur avenir à l'étranger...

Ce dernier chapitre est hautement politique et pulvérise les crapules qui disent gouverner la France, mais en réalité l'achève. Le troupeau crédule des électeurs n'a pas encore conscience de la très inquiétante réalité... Peu importe, il est déjà trop tard.

BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Dernière édition par BRIG le Dim 24 Jan 2016, 15:57; édité 2 fois
Revenir en haut
arjuna54


Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2016
Messages: 8

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2016, 15:02    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

dome a écrit:
Revenons à Siare, pouvez-vous nous parler de la genèse d'une enceinte comme la Galaxie? Qui était le concepteur des HP, des enceintes? Quels étaient les moyens de R&D? Qui fabriquait quoi (je crois que Siare sous-traitait les ébénisteries)?


C-H. Delaleu est connu en France pour ses articles dans la presse spécialisée et son bouquin sur le calcul numérique des enceintes ("L'optimisation des HP et enceintes acoustiques", éditions Fréquences), mais qui était Dufresne? Quel était leur rôle chez Siare?


Commercialement, la Galaxie a-t-elle connu le succès?

****************

Galaxie a été conçue par Mr Visan, il était épaulé par deux jeunes ingénieurs, Mr Dufresne et Delalheu
Ces deux derniers étaient plus jeunes que Mr Visan

A eux trois ils étaient la RD de l'époque, avec des PB de leadership, Mr Visan étant un peu contesté, mais je dois reconnaitre qu'il avait un sacré talent.

SIARE a été revendue à la CIFA par la famille Cagniard et cela a été le début de la fin, on est passé sous la houlette d’investisseurs et la politique a changé.


********
Commercialement, la Galaxie a-t-elle connu le succès?

Pas en tant qu'enceinte mais comme modèle à réaliser en kit, nous  avons beaucoup vendu  de HP grâce à elle
Par contre , chez les spécialistes Haut de gamme , elle ne passait, non pas parce qu'elle était "mauvaise", mais en partie par snobisme, nous avions trop de produits chez Darty (LOL)

La Galaxie sur un bon équipement sonnait bien, elle aurait mérité quelques améliorations


********

Pour revenir à la hifi, je ne vois pas d'évolution depuis cette époque, c'est assez regrettable, on trop misé sur la technologie et pas assez sur l'oreille.
Le CD puis le MP3 sont flatteurs mais sont loin de l'analogique au niveau de l'émotion musicale

********

J'ai eu la chance d'écouter tous les grands de la hifi haut de gamme, la plupart sont morts, il n'y a pas que SIARE.

J'ai adoré les produits de l'époque, comme les panneaux Quad
mais aussi les enceintes OHMS avec leur boomer conique omnidirectionnel
ou bien le Tweeter plasma de chez Magnat






3

Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 806
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2016, 17:17    Sujet du message: Siare années bonheur Répondre en citant

Bonsoir Brig,


Mon propos n'est pas de faire une analyse circonstanciée de la situation politico-écénomique de notre pays. Je sais que c'est un sujet qui te passionne. Aussi, j'accepte ta critique en ce que mon commentaire mériterait d'être nuancé. Toutefois, les "nuances" que tu apportes me paraissent, elles, verser dans l'excès. Un excès teinté de déclinisme, tendance qui mériterait elle aussi d'être nuancée…


Nuance pour nuance, je ne pense pas que "luxe" et "haut-de-gamme" soient synonymes et il convient de les distinguer. Un produit de luxe est un produit dont la fonction utilitaire est dépassée par quelque chose d'intangible qui relève de l'affect. Par exemple, en Hi-Fi, on pourrait dire que certains câbles audio vendus plusieurs milliers d'€ le mètre sont des produits de luxe car ils produisent exactement la même fonction qu'un câble coûtant quelques dizaines d'€, avec le même résultat objectif, mais ils procurent à leur possesseur le plaisir incomparable d'un objet fait à la main, avec des matériaux nobles (bois exotique, métaux précieux, etc.), un design, une finition particulière. Ainsi, sa valeur marchande est largement basée, non sur la fonction, non sur l'immatériel - au contraire - mais sur l'affect qu'il suggère.


Au contraire, un produit haut de gamme, reste indéfectiblement lié à la fonction qu'il réalise. Et c'est la qualité ou la performance extrême avec laquelle il réalise cette fonction qui fait son prix, généralement très élevé. En Hi-Fi, l'ingénierie - au sens large, ce qui comprend la mise au point à l'écoute - et la qualité de fabrication sont les valeurs déterminantes en HDG. Le modèle Albatros de Cabasse est un haut de gamme sans être un produit de luxe car il vise la perfection dans la fonction de reproduire les sons.


Il y a aussi, bien sûr, des produits qui jouent sur les 2 tableaux, notamment en automobile (italienne et anglaise essentiellement).


Dome
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:31    Sujet du message: Siare années bonheur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Pour les passionnés d'autres marques d'Enceintes -> Les Françaises -> SIARE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com