Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.  Index du Forum Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.
Forum d'échanges entre passionnés de HIFI, de DIY et d'enceintes Cabasse entre autres marques.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un Cibot des sixties étripé puis revisité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Les amplis, préamplis, sources et accessoires -> Amplis, Préamplis à Lampes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
iriaax
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2010
Messages: 265
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim 3 Jan 2016, 11:03    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Bonjour et Bonne Année 2016 à tous !


Suite à un dépannage effectué récemment sur un ampli à tube, l’heureux propriétaire m’a fait cadeau d’un petit Cibot des années 60 encore dans son jus, donc à restaurer.
En fait les tubes et transfos étaient parfaitement utilisables mais le reste ne me plaisait guère.
J’ai donc fait le grand ménage et entièrement repensé l’objet ; la grande modification est l’usage d’une correction différentielle en remplacement de la contre-réaction classique.
 
Un fil technique et des photos sont disponibles ici, avec quelques commentaires d’écoute (sur Cabasse entre autres) :


http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=444&p=6065#p6065




_________________
Arnaud

(Rega Saturn + OTL DIY & Iroise 3)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Jan 2016, 11:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 12 589
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2016, 15:40    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Bonjour Iriaax,

L'aspect purement technique de cette modification est largement au dessus de mes compétences, mais une fois de plus je trouve ça génial.
Ca me plairait bien d'écouter tout ça !

Dans ton lien, il est question d'un médecin urgentiste.
Rassure moi, il ne s'agit pas de



???

smile grand rire smile grand rire smile grand rire

BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
Moustique
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 647
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 28 Jan 2016, 14:06    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Très belle réalisation Iriaax.


je n'ai pas tout compris (voir moins encore) mais on voit bien la passion qui anime. Cela donne envie d'écouter le résultat.
_________________
iO, Carvelle M1, Sampan alnico, Clipper , Etna, Petrel, Brgantin VT
Peut ont tout écouter en même temps ?


Revenir en haut
iriaax
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2010
Messages: 265
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2016, 15:14    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Bonjour !
La première application de la correction différentielle semble dater de la fin des années 40. Un brevet de la Bell Compagnie a été déposé dans les années 70 pour une application de relais téléphoniques.
En deux mots : la correction différentielle donne des résultats comparables en spatialisation à ceux d'un système sans correction, mais contrairement à ces derniers la tenue des membranes est extraordinaire jusque dans l’extrême grave et les distorsions bien plus réduites. Je vais encore me faire des amis !!
Mais la mise au point et l'après-vente sont plus délicats ... il est tellement plus simple pour les constructeurs de verrouiller le schéma par une banale contre-réaction.
_________________
Arnaud

(Rega Saturn + OTL DIY & Iroise 3)


Revenir en haut
Moustique
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2010
Messages: 647
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016, 12:39    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Bonjour,
Si il y a un brevet, les constructeurs ne l'ont pas pris ? cela expliquerait aussi qu'il ne soit pas répendu.


Cela m'intéresse je vais re regarder ton lien. 
Peux tu nous en dire plus ?
_________________
iO, Carvelle M1, Sampan alnico, Clipper , Etna, Petrel, Brgantin VT
Peut ont tout écouter en même temps ?


Revenir en haut
iriaax
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2010
Messages: 265
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mar 2 Fév 2016, 17:02    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Bonjour !
La contre-réaction traditionnelle (CR) s'applique en permanence, alors que la correction différentielle n'intervient que lorsque c'est nécessaire.
La mise au point d'une correction différentielle est par contre plus délicate, et l'après-vente d'autant plus !
La contre-réaction traditionnelle permet d'ajouter des zéros derrière la virgule des distorsions, plus la CR est forte plus il y a de virgules, mais c'est au détriment de l'aération.
Elle permet aux constructeurs de dormir sur leurs deux oreilles, elle comble les commerciaux et les soucis d'après-vente sont gommés.


Par comparaison, la CR traditionnelle consiste à conduire une voiture en posant une brique sur l'accélérateur et en freinant pour tenir la vitesse désirée.
Toujours en comparaison, la correction différentielle consiste à conduire comme tout le monde : on appuie quand ça monte, on relâche l'accélérateur quand ça descend.


En résultat, je me répète, la corr. diff. sonne comme un ampli sans contre-réaction mais sans ses défauts ; mais cela reste quand même une affaire de technicien.
_________________
Arnaud

(Rega Saturn + OTL DIY & Iroise 3)


Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 649
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 2 Fév 2016, 20:38    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Bonsoir iriaax,


J'aime bien l'image de la brique posée sur l'accélérateur... (qui symbolise le gain en boucle ouverte, j'imagine).


Je ne connaissais pas du tout cette correction différentielle mais, malgré mon inexpérience en matière d'électronique à tubes, je crois comprendre que l'on a un comparateur de tension (entre tension de sortie et tension d'entrée) et que l'on applique le signal d'erreur sur l'entrée inverseuse de l'étage différentiel d'entrée. On pourrait dire que l'on obtient ainsi un système asservi (le HP étant ici extérieur à l'asservissement, mais il pourrait être inclu moyennant un capteur).


Ce que je crois comprendre aussi, à travers ta présentation, c'est que dans ce cas, le gain en boucle ouverte est modéré et n'a pas besoin de CR globale pour être exploitable. Le faible gain des tubes doit y contribuer. Des CR locales à résistances aussi. Les petits problèmes de stabilité que tu rencontres sont donc un classique des systèmes bouclés. 


Je me trompe?


Dome 
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 12 589
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 2 Fév 2016, 22:29    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

iriaax a écrit:
Bonjour !
La contre-réaction traditionnelle (CR) s'applique en permanence, alors que la correction différentielle n'intervient que lorsque c'est nécessaire.
La mise au point d'une correction différentielle est par contre plus délicate, et l'après-vente d'autant plus !
La contre-réaction traditionnelle permet d'ajouter des zéros derrière la virgule des distorsions, plus la CR est forte plus il y a de virgules, mais c'est au détriment de l'aération.
Elle permet aux constructeurs de dormir sur leurs deux oreilles, elle comble les commerciaux et les soucis d'après-vente sont gommés.


Par comparaison, la CR traditionnelle consiste à conduire une voiture en posant une brique sur l'accélérateur et en freinant pour tenir la vitesse désirée.
Toujours en comparaison, la correction différentielle consiste à conduire comme tout le monde : on appuie quand ça monte, on relâche l'accélérateur quand ça descend.


En résultat, je me répète, la corr. diff. sonne comme un ampli sans contre-réaction mais sans ses défauts ; mais cela reste quand même une affaire de technicien.


Bonsoir Iriaax,

Voilà une explication qui est à ma portée.
Du coup, je trouve ce choix très intéressant.
Tu me mets l'eau à la bouche et j'ai envie d'essayer.

J'imagine qu'il n'existe pas d'amplificateur à correction différentielle dans le commerce.
Seul Iriaax peut nous en fabriquer un Shocked
N'est ce pas ?

Quand lances tu la fabrication en série Mr. Green Question

BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
iriaax
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2010
Messages: 265
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mer 3 Fév 2016, 16:34    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Bonsoir !
Le brevet Bell ne mentionne pas l’amplification audio, mais il  me semble que Kora avait tenté l'expérience.
Personnellement j'ai monté 6 amplis en correction différentielle, toujours de puissance modérée (2*15W efficaces maxi) ainsi qu'un hybride de 2*50W.
Il est vrai qu'en usage domestique je ne dépasse pratiquement jamais le watt, le rendement de mes Cabasse étant plus que suffisant.
Des collègues sur des forums techniques tentent leur chance vers des puissances plus élevées.
_________________
Arnaud

(Rega Saturn + OTL DIY & Iroise 3)


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 12 589
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Ven 5 Fév 2016, 18:44    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Bonsoir Iriaax,

6 amplis à correction différentielle ! J'en déduis que tu as fait quelques heureux.
Penses tu que ce type d'ampli puisse poser des problèmes de fiabilité supérieurs à des amplis classiques à contre réaction ?

Peux tu nous donner quelques informations sur le circuit qui permet de gérer la correction (qui n'est pas permanente, donc) ?
Il y a forcément mesure ou comparaison quelque part pour déclencher la correction ?

Pour le modèle Kora, as tu plus d'infos sur le modèle qui utilise ce type de schéma ?

BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 12 589
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Ven 5 Fév 2016, 18:50    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Kora Aries ?

BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
iriaax
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2010
Messages: 265
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Sam 6 Fév 2016, 10:25    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

Bonjour !
Le Kora Aries effectivement, mais il s'agit d'un hybride, plus facile est gérer car n'utilisant pas de transformateur de sortie, les problèmes de phase sont moins contraignants.
Sur d'autres modèles (Galaxy)  ils se sont contentés d'une correction partielle ne prenant pas en compte le transfo de sortie.


Le principal risque provient de la non connaissance du principe ; certains s'amusent à remplacer les tubes par d'autres modèles, ce qui peut provoquer des oscillations à haute-fréquence grillant les tweeters.
A suivre....
_________________
Arnaud

(Rega Saturn + OTL DIY & Iroise 3)


Revenir en haut
iriaax
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2010
Messages: 265
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim 7 Fév 2016, 12:40    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité Répondre en citant

BRIG a écrit:


Peux tu nous donner quelques informations sur le circuit qui permet de gérer la correction (qui n'est pas permanente, donc) ?


BRIG




Hello !
J'ai ouvert un nouveau fil pour survoler un peu ce sujet...
_________________
Arnaud

(Rega Saturn + OTL DIY & Iroise 3)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:10    Sujet du message: Un Cibot des sixties étripé puis revisité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Les amplis, préamplis, sources et accessoires -> Amplis, Préamplis à Lampes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com