Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.  Index du Forum Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.
Forum d'échanges entre passionnés de HIFI, de DIY et d'enceintes Cabasse entre autres marques.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

BARTHE ROTOFLUID PRO V AA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Les amplis, préamplis, sources et accessoires -> Les sources -> Les platines vinyle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
proggy
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 3 269
Localisation: Franche Comté

MessagePosté le: Sam 23 Fév 2013, 11:08    Sujet du message: BARTHE ROTOFLUID PRO V AA Répondre en citant


_________________
Joseph d’Arimathie et Uther Pendragon
Chevauchent de vieilles juments au bord de l’extinction
et cherchent l’asile de nuit au milieu des pylônes
Rouges-iguane et oranges brûlés des soirs d’automne.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Fév 2013, 11:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 647
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 17 Juil 2014, 23:15    Sujet du message: BARTHE ROTOFLUID PRO V AA Répondre en citant

Tiens, tiens... une rencontre inattendue sur ce site! Qui a bien pu connaître cette platine? C'est ma première platine (achetée neuve directement chez Barthe à Melun) et le premier maillon de ma première "chaîne". Equipée, de mémoire, d'une cellule MM Shure 95HE, on passait dans la cour des grands (les petits jouaient encore avec leur chaîne japonaise Akai).


Elle avait de la gueule la Barthe! Mais les sophistications inutiles et une mise au point imparfaite me laissèrent un peu sur ma faim. Partant d'une platine classique - trop classique! - la Rotofluid PRO IV, Barthe avait sans doute voulu passer à la modernité. En fait, cette platine est assez belle, originale et d'aspect robuste. La platine est réalisée en tôle d'acier emboutie, assez épaisse, peinte en gris métallisé. Le plateau est en fonte d'aluminium assez massif (1,5kg env.), poli sur la tranche, avec 3 anneaux en néoprène noir insérés et correspondant aux 3 diamètres de disques (17, 25 et 30cm). Le bras, joliment fait, est assez simple sur le plan technique. Il associe un tube en aluminium anodisé noir à des pièces en plastique moulé. Le contrepoids arrière règle classiquement la force d'appui statique et la force centripète est compensée par un petit contrepoids suspendu.


L'originalité absolue (mais c'était une mode de l'époque) venait des commandes sensitives à effleurement et du réglage de vitesse avec affichage de l'écart en % par LED rouge. La commande du bras - motorisée, svp! -  était accompagnée d'un shunt de la sortie audio, la classe! Et l'arrêt en fin de plage était déclenchée par l'accélération angulaire du bras, sans contact mécanique (fonction existante sur les modèles anciens chez Barthe, suffixe AA pour arrêt automatique)


Le pb est que tout cela n'était pas irréprochable. Les mouvements du bras n'étaient pas parfaitement verticaux (la bras glissait sur son élévateur), ce qui interdisait toute précision dans le calage à l'œil du point de lecture ou tout arrêt/reprise au même point. Le moteur du bras faisait fluctuer le tachymètre (mais pas la vitesse de rotation du plateau). La manœuvre des potentiomètres de vitesse avait des points durs (montage perfectible des boutons).


Autre innovation - résistible? - chez Barthe est l'emploi d'un moteur à entraînement direct. Très à la mode (japonaise) également dans les années 80, l'entraînement direct n'a pas été adopté dans le monde audiophile qui en est resté à la courroie, voire aux galets! L'origine du moteur utilisé par Barthe est d'origine Lenco (mais fabriqué où? Mystère!)


In fine, une réalisation moins "fiable-robuste-précise" que ne l'était celle des anciennes Barthe Rotofluid, plus frustes certes, mais parfaitement au point. Une "fabrication française" attachante, mais qui n'atteignait pas le degré de finition d'une Thorens ou, par exemple, d'une paire d'enceintes Cabasse...


Dome.
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Dernière édition par dome le Mer 23 Déc 2015, 00:04; édité 1 fois
Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 12 566
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Ven 18 Juil 2014, 14:02    Sujet du message: BARTHE ROTOFLUID PRO V AA Répondre en citant

Bonjour dome,


Belle description d'une marque Française aujourd'hui disparue, comme tant d'autres.


Je passe en hors sujet en posant la question de savoir si toutes ces "faillites" ont pour cause des ingénieurs Français moins bons que ceux des autres pays ou si ce sont d'autres raisons qui poussent toutes nos PME à fermer les unes après les autres.


Vous me répondrez sans doute que Cabasse existe toujours.
Ah bon ! répondrais je...


Sans le sauvetage de la société par le groupe japonnais Canon, Cabasse ne serait plus depuis déjà plusieurs années.
D'ailleurs, regardez les comptes de l'entreprise et vous comprendrez que vous n'avez pas à faire à une championne de la rentabilité.


Si vous répondez à ce message, volontairement provocateur, j'en conviens, n'hésitez pas à créer un nouveau sujet.
Ca m'intéresse beaucoup de lire votre sensibilité face à un environnement économique pour le moins étrange...


dome, j'ai une question très personnelle à te poser. Puis-je, en MP ?


BRIG 
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
wuwei
109 dB

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 389

MessagePosté le: Ven 18 Juil 2014, 14:39    Sujet du message: BARTHE ROTOFLUID PRO V AA Répondre en citant

Rolling Eyes

Dernière édition par wuwei le Dim 8 Mar 2015, 06:12; édité 1 fois
Revenir en haut
dome
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2013
Messages: 647
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 18 Juil 2014, 15:38    Sujet du message: BARTHE ROTOFLUID PRO V AA Répondre en citant

Je pense, s'agissant du marché auquel s'adresse les industriels français, qu'il y a d'abord une question de masse critique. Pour des raisons sans doute historiques, nous ne sommes pas très forts en exportation et le marché intérieur n'est pas suffisant pour rentabiliser en volume. Nos fabricants s'adressaient souvent au marché francophone voire au marché franco-français. Sans doute aussi par un manque d'attractivité de nos produits (la qualité allemande, l'innovation japonaise, la légende américaine...)


L'exemple de Barthe est éloquent. Remise dans son contexte, la Rotofluid PRO IV rivalise en qualité avec une Lenco (dont elle dérive), une Garrard ou même une Thorens TD150. On est sur un produit qui peut figurer dans une chaîne soignée des années 70, avec des Cabasse. L'invasion des produits HiFI japonais dans les années 80 a nettement tiré les prix vers le bas à qualité égale voire supérieure. Seul Thorens a résisté en restant sur sa ligne de produit (pas d'entraînement direct, pas de bras en S). Barthe - une belle PME quand même - s'est fait marginaliser sur le marché HiFi, a essayé d'occuper une niche (ouverture des radios libres en 81, sono mobile de discothèques, écoutes disquaires). Mais entre Barthe qui ne vendait qu'en France (modèle Disco2 à démarrage instantané) et Technics qui vendait dans le monde entier (modèle SL1200 et suivants) - qu'auriez-vous choisi? - la partie était inégale.


Aujourd'hui, ce serait bien pire avec les productions chinoises qui ont laminées même les japonaises. La seule issue est de produire du haut de gamme à forte valeur technologique (donc cher et difficile à copier). Tout le monde ne sait pas (encore) faire des Airbus...
_________________
Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:45    Sujet du message: BARTHE ROTOFLUID PRO V AA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Les amplis, préamplis, sources et accessoires -> Les sources -> Les platines vinyle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com