Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.  Index du Forum Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma.
Forum d'échanges entre passionnés de HIFI, de DIY et d'enceintes Cabasse entre autres marques.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bonsoir
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Présentation du forum -> Les nouveaux membres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
renephilippe


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2011
Messages: 27
Localisation: Niort

MessagePosté le: Sam 3 Sep 2011, 21:43    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Bonsoir, je viens de découvrir votre forum et de m'y inscrire; maintenant je dois le découvrir ! ce qui n'est pas une mince affaire... ancien explorateur du festival du son, je suis toujours, à 59 ans, aussi passionné de HIFI que dans ma jeunesse, peut-être un peu plus même.   vote

Voila, merci de votre accueil
_________________
Facta non jam facienda (ce qui est fait n'est plus à faire)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 3 Sep 2011, 21:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
JLA
115 dB

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2009
Messages: 861
Localisation: 50

MessagePosté le: Sam 3 Sep 2011, 22:01    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

     Welcome !
 
http://www.stci.qc.ca/smilies_geants/geant%20(27).gif

          JLA  
_________________
Retour 30 ans en arrière… Pour mon plus grand plaisir !


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 12 596
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Sam 3 Sep 2011, 22:26    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Bonsoir Renephilippe,

Sois le bienvenu sur le forum.

Tu dois avoir plein de témoignages à nous rapporter.

BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
proggy
120 dB

En ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 3 269
Localisation: Franche Comté

MessagePosté le: Dim 4 Sep 2011, 09:00    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Bonjour, bienvenue sur ce forum...!!! Wink
_________________
Joseph d’Arimathie et Uther Pendragon
Chevauchent de vieilles juments au bord de l’extinction
et cherchent l’asile de nuit au milieu des pylônes
Rouges-iguane et oranges brûlés des soirs d’automne.


Revenir en haut
renephilippe


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2011
Messages: 27
Localisation: Niort

MessagePosté le: Dim 4 Sep 2011, 12:52    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Bonjour et merci de votre accueil. Oui, j'ai pas mal de choses à vous raconter  ;O))
_________________
Facta non jam facienda (ce qui est fait n'est plus à faire)


Revenir en haut
man
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 8 131
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 4 Sep 2011, 17:47    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Bonjour à tous,




A mon tour de te souhaiter la bienvenue RenéPhilippe !


Je suis jaloux ! Embarassed Okay
Tu as pu assisté au festival du son ! La grande époque de la hi fi ! Malheureusement, j'étais trop jeune  ... il y a certains membres sur le forum qui ont aussi assisté à ce grand évènement, j'espère que tu nous feras revivre cette grande période de la hi fi !


Au plaisir de te lire .


Revenir en haut
renephilippe


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2011
Messages: 27
Localisation: Niort

MessagePosté le: Dim 4 Sep 2011, 22:58    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

man a écrit:

Bonjour à tous,




A mon tour de te souhaiter la bienvenue RenéPhilippe !


Je suis jaloux ! Embarassed Okay
Tu as pu assisté au festival du son ! La grande époque de la hi fi ! Malheureusement, j'étais trop jeune  ... il y a certains membres sur le forum qui ont aussi assisté à ce grand évènement, j'espère que tu nous feras revivre cette grande période de la hi fi !


Au plaisir de te lire .

Trop jeune ? mais moi aussi je suis jeune, je n'ai "que" 59 ans... mais c'est vrai que la vie passe vite.

À mon époque, je faisais partie de ceux qui n'avaient pas trop les moyens. Un appareil photo, une chaine HIFI, même une simple montre coûtait plusieurs mois de travail quelquefois. On savait profiter de ce que l'on s'achetait. Alors, tout au début, je traînais dans les grands magasin, Printemps entre autre, où il existait des cabines d'écoute pour les vinyls qui faisaient rêver, vous vous rendez compte, un orchestre à domicile ! Bien sûr, les vendeurs n'étaient pas dupes, ils savaient reconnaître les clients qui venaient acheter... et les autres dont je faisais partie. Leur gentillesse m'ont permis d'acquérir une culture musicale, technique, mais aussi de mourir d'envie d'avoir ces merveilles technologiques hors de portée. Un jour, je venais de m'acheter un vinyl d'Edith Piaf; je me promenais pas loin des Champs Elysées, et soudain, sur le mur d'un bâtiment, que vois-je ? Studios Charlin, les fabuleuses colonnes sonores que seuls une poignée de privilégiés richissimes pouvaient s'acheter. J'avais la source sonore, il ne me fallait qu'une chose, appuyer sur la sonnette... et me voila, reçu très aimablement par un employé à qui je déballe mon admiration pour leur travail, leur matériel. Et ça a marché, il me fait entrer dans un laboratoire, me fait asseoir, et me demande ce que je veux écouter; je lui tends mon vinyl d'Edith Piaf. Religieusement, il le pose sur une platine, je ferme les yeux, et voila, Elle était là, chantant pour moi tout seul. Ahurissant, renversant. Après, il me propose d'écouter des grandes orgues, toccata et fugue de Bach ! j'en menais pas large, j'étais immergé dans les tubes qui du plus grave au plus aigu rendaient un son tellement pur que je sentais mon corps, le plancher vibrer avec les basses fréquences. Il m'expliqua des tas de choses, de la cellule de lecture qu'il "fallait" (une Ortofon à bobine mobile, exempte pratiquement de toute distorsion, mais nécessitant un préampli), à l'ampli "parfait" pour l'époque. J'avais les pattes coupées en sortant de là, sur mon petit nuage, je me jurais d'avoir un jour la chaîne "parfaite". Depuis ce jour, élément par élément, chaque maillon a été choisi pour ces qualités, pour sa réputation, La meilleure cellule, La meilleure platine, Le meilleur ampli, Les meilleures enceintes.

Suite au prochain numéro

robot électrique
_________________
Facta non jam facienda (ce qui est fait n'est plus à faire)


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 12 596
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 5 Sep 2011, 00:13    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Man est un presque un bébé sur le forum (rien de méchant dans cette phrase, man, tu te doutes bien).
A moins de quarante ans, il n'a pas pu vivre l'apogée de la HIFI.
Malgré tout il a une expérience incroyable et passe beaucoup de temps à écouter des merveilles d'une époque qu'il n'a pas connue.

Il y a quelques décennies, la HIFI c'était du sérieux. Les magasins spécialisés avaient des auditoriums permettant aux clients de vivre une belle expérience de reproduction sonore.
C'est comme ça que j'ai découvert des Cabasse haut de gamme comme les Galion, les Sampan et quelques autres...
C'est aussi comme ça que j'ai découvert la gamme JBL de l'époque.

Les vendeurs savaient qu'en laissant des jeunes gens faire des écoutes comparatives, ils préparaient leur clientèle future.
D'incroyables conversations s'engageaient au sujet des qualités ou des défauts de ces monstres sacrés de la HIFI.

Aujourd'hui, HIFI ne veut plus dire grand chose... mais nos moyens nous permettent désormais d'acquérir d'occasion tout ce dont nous rêvions.
C'est une forme d'aboutissement, pas vraiment celui que nous imaginions, mais c'est quand même le grand frisson à l'écoute de nos vieilles enceintes tellement bien construites qu'elles en mettent encore plein la vue (façon de parlerà aux productions actuelles.

Ta dernière phrase est pleine de promesses : "Chaque maillon a été choisi, pour sa réputation, la meilleure cellule, la meilleure platine, le meilleur ampli, les meilleures enceintes."
Et, fatalement, la question que tu attends arrive : Quels sont ces meilleurs maillons pour toi ?

BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
renephilippe


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2011
Messages: 27
Localisation: Niort

MessagePosté le: Lun 5 Sep 2011, 18:00    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Mais oui, mais oui, j'attendais la question bien sûr.

Tu as raison Brig, j'ai aussi trainé mes baskets dans les magasins spécialisés en HIFI, en particulier à proximité de la gare St Lazare, rue de Rome je crois mais pas sûr. Il y avait d'abord le magasin proprement dit, comme aujourd'hui, matériel exposé sur des étagères, presque libre service. Mais bien sûr, j'avais un "contact". Un vendeur, vieux complice du jeune désargenté que j'étais à l'époque, devait être disponible, sinon, j'attendais qu'il le soit en regardant le matériel exposé. Dès qu'il était libre, je lui sautais dessus. Il savait bien sûr pourquoi je venais. Me faisant un signe discret, on se dirigeait vers une porte presque secrète. Cette porte franchie, on pénétrait enfin dans LA SALLE.

Vous avez deviné, cette salle n'était rien d'autre qu'un auditorium. J'espère que ces salles existent encore, quoiqu'il doit y en avoir moins qu'à notre époque ! Ce n'était pas une grande salle. Mais alors, que de matériel... Au milieu trônait une espèce de pupitre rempli de boutons; bourré d'électronique, il permettait de mettre n'importe quelle platine vinyle, n'importe quel tuner, n'importe quel magnétophone, avec n'importe quel ampli, ou préampli-ampli, et enfin n'importe quelle paire d'enceintes.

Au fond, un confortable canapé. Sur le mur de gauche, sur toute la longueur, tous les lecteurs, platines, magnétophones, tuners, bien rangés sur leur étagère. Devant chaque machine, un petit cube doté d'une lumière rouge. Cette lumière s'allume lorsque l'élément est choisi sur la console. Pratique.

À droite, là aussi sur toute la longueur du mur, tous les amplis, préamplis prêt à montre ce qu'ils ont dans le ventre. De même, le même petit cube à lumière.

Tout au fond, sur toute la largeur, et certaines sur des supports, les magnifiques enceintes, vous avez deviné, chacune dotée de son petit cube lumineux. Celles de gauche, déshabillées, je veux dire, leur cache enlevé; celles de droite, en magnifique habit de toile écrue.

Voila pour le matériel. Tout ces merveilles baignant dans une délicate pénombre complice, prêtes à nous ravir, la salle plongée dans un doux suspense de ce qui attend nos oreilles. Sur la partie basse de la console, des disques, des cassettes.

Une fois confortablement installés, mon collègue sort le premier disque de sa pochette, le pose délicatement sur une platine, puis nous explique par quel ampli et paire d'enceintes il va commencer. Il appuie sur quelques boutons de la console qui s'illuminent, en même temps que les fameux petits cubes. Silence. Puis le bras de la platine s'abaisse doucement, trop doucement pour notre impatience.

Dans un silence parfait, soudain, venu du néant, surgit Dave Brubeck et son orchestre; take five. Le bonheur, je ferme les yeux, "IL" est là, devant moi, dans toute la richesse du piano, de la batterie. Je n'ai pas fini ma contemplation que, les yeux toujours fermés, le son devient instantanément plus feutré, plus chaud, plus intime. J'ouvre les yeux, que se passe-t-il ? Mon complice me regarde en rigolant, il a profité de mon état léthargique pour sournoisement cliquer sur un bouton basculant instantanément le son sur une autre paire d'enceintes. Le filou, je me méfierai dorénavant. Pendant que je me régale, il en profite pour poser délicatement un autre vinyle sur une autre platine. Vous avez dit platine ? me levant, je vais examiner cette drôle de bête ressemblant bien à une platine, mais dont la cellule est une sphère ! Toujours rigolant, il me dit, voici la dernière technologie en vogue, une cellule optique. Si, si, vous avez bien lu, une cellule optique. Pour résumer, je crois que c'est une boite japonaise dont je ne me rappelle plus le nom, qui avait sorti ça. Un diamant, quand même, posé sur le vinyle transmet les minuscules vibrations à... une cellule photo électrique qui transforme ces minuscules déplacements en impulsions électriques, d'une transparence rare. Effectivement, le son est tout autre que celui que je croyais parfait.

Je passerai sur certains modèles inoubliables, de vraies œuvres d'art, une entièrement transparente, en verre, et dont le disque repose sur 3 plots au bout de 3 bras, une "Transcriptor"; je passerai aussi sur une autre, à bras tangenciel. Que vous dire sur les amplis, souvent en alu satiné, quelquefois d'une couleur délicatement champagne, aux "yeux" bleus pour certains, rouges pour d'autres. Et au fond, de la petite enceinte de bureau mais au son riche, généreux, au monstre presque aussi grand que moi, aux hauts parleurs monstrueux, avec à leur base une bouche crachant des basses parfaites.

Cette petite séance finie, trop vite bien sûr, je me lève péniblement, avec les oreilles et le cerveau remplis de bonheur, émerveillement de toutes ces découvertes sonores, me demandant encore comment certains génies ont réussi à mettre un orchestre, un chœur, une chanteuse dans cette galette noire, et comment transformer ce minuscule sillon en son aussi parfait.

Allez, c'est décidé, dès que j'aurai un peu d'argent (façon de parler), le père René se lance dans la "vraie" Haute Fidélité.

Alors maintenant, découvrez (enfin) ce que j'estime être une pas trop mauvaise chaîne. Mais bien sûr, je ne vais pas tout vous dévoiler d'un coup, ce serait trop facile, je commence par le commencement, la cellule vinyle :







Et son préampli :






En passant, je n'arrive pas à envoyer des images sur le site, il y a peut-être un mode d'emploi quelque part ? Merci de m'avoir si longuement lu


vote
_________________
Facta non jam facienda (ce qui est fait n'est plus à faire)


Revenir en haut
man
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 8 131
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 6 Sep 2011, 21:13    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

renephilippe a écrit:
man a écrit:





Trop jeune ? mais moi aussi je suis jeune, je n'ai "que" 59 ans... mais c'est vrai que la vie passe vite.







Bonsoir à tous,




Ce n'était pas dans ce sens RenéPhilippe qu'il fallait le prendre ! J'avais cinq ans à l'époque ... dommage pour moi !
Donc je revit cette période à travers mes écoutes et vos récits et témoignages et je vous en remercie ! Okay
La grande époque ou Georges faisait joué un piano !
Pour ce qui est de Charlin, nous avons un passionné de la marque sur le forum !


http://cabasse.vraiforum.com/t1934-M-Fellot-Installation-exemplaire.htm


Revenir en haut
renephilippe


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2011
Messages: 27
Localisation: Niort

MessagePosté le: Mar 6 Sep 2011, 21:25    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

man a écrit:

renephilippe a écrit:

man a écrit:







Trop jeune ? mais moi aussi je suis jeune, je n'ai "que" 59 ans... mais c'est vrai que la vie passe vite.









Bonsoir à tous,




Ce n'était pas dans ce sens RenéPhilippe qu'il fallait le prendre ! J'avais cinq ans à l'époque ... dommage pour moi !
Donc je revit cette période à travers mes écoutes et vos récits et témoignages et je vous en remercie ! Okay
La grande époque ou Georges faisait joué un piano !
Pour ce qui est de Charlin, nous avons un passionné de la marque sur le forum !


http://cabasse.vraiforum.com/t1934-M-Fellot-Installation-exemplaire.htm


5 ans ?  je serai curieux de connaître ton âge ?  passionné de Charlin ? qui ça ? je n'en ai entendu qu'une fois, ce fût à cette occasion; ma config est toute autre, mais ça, vous le verrez plus tard;

je vous ai présenté ma cellule vinyl et son transfo, à la platine maintenant :



_________________
Facta non jam facienda (ce qui est fait n'est plus à faire)


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 12 596
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 6 Sep 2011, 21:43    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Bonsoir RenePhilippe,
Bonsoir Man,

A travers ton récit je revis les écoutes réalisées dans les auditoriums HIFI de la grande époque.
Pour ma part, j'avais trouvé un endroit où plusieurs auditoriums cohabitaient.
A chacun d'eux correspondait un niveau de gamme...
Il y en avait quatre ou cinq, je ne sais plus.
Au départ je me limitais à la fréquentation des trois premiers, n'osant pas pousser la porte du dernier, dédié aux budgets sans limite.
Ce qui était intéressant dans ce magasin, c'était la liberté dont jouissaient les clients dans la manipulation des pupitres de sélections des sources, amplificateurs et enceintes.
C'est dans ce type d'environnement que j'ai réalisé d'interminables tests d'écoute... qui, invariablement, voyaient triompher une paire de Cabasse.

Quand, plus tard, j'ai osé pousser la porte du dernier auditorium, j'ai découvert les fabuleuses Galion dont le prix m'indiquait que je n'en posséderais jamais une paire.
A l'écoute, les trésors de ce dernier auditorium m'ont procuré de véritables moments de jouissance.
Il m'est arrivé, dans cette grande pièce (le haut de gamme avait l'auditorium le plus grand. C'est logique) de pousser le volume pour écouter à niveau réel.
Selon le morceau choisi, le vendeur de service mettait plus ou moins de temps à venir me dire de modérer mes ardeurs...

Parfois, quand il aimait le morceau et qu'aucun client potentiel ne l'accaparait, il venait écouter avec moi (ou nous, selon les cas) et nous confiait ses impressions sur le matériel THG soigneusement rangé devant nous.
C'est grâce à ces vendeurs que j'ai découvert des marques comme Audio Référence, Siare... moi qui n'en voyait que par Cabasse.

Ah, quelle époque, que de moments forts !

Attérissons...

Bon choix pour la cellule, mais au bout de quel bras, de quelle platine Thorens se trouve t elle ?

Au plaisir de lire la suite de tes aventures et de découvrir le reste de ton installation.

BRIG

P.S. : Au fait, la tangentielle dont tu parles ne serait elle pas une REVOX B790 ou B795 ?  
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
man
120 dB

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 8 131
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 6 Sep 2011, 22:03    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Le "Belphégor" de André Charlin !







Le lien pour voir le système de Mr.Fellot :


http://cabasse.vraiforum.com/t1934-M-Fellot-Installation-exemplaire.htm



Quelle question pour la platine Brig ! Ce ne pouvait être qu'une Thorens ! Okay


Revenir en haut
BRIG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 12 596
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 6 Sep 2011, 22:10    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

J'ajoute qu'avec ce porte cellule cela ne pouvait être qu'une TD 160, une TD 166 ou une de leurs versions automatisées (TD 145...)

BRIG
_________________
«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs» (art. 35). Robespierre, Constitution du 24 juin 1793


Revenir en haut
renephilippe


Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2011
Messages: 27
Localisation: Niort

MessagePosté le: Mar 6 Sep 2011, 22:42    Sujet du message: Bonsoir Répondre en citant

Bien vu Brig, c'est bien une TD 166 MKII; bras d'origine, j'aimais bien l'antiskating à contre poids. Je vais réessayer de mettre une photo plus grande :


_________________
Facta non jam facienda (ce qui est fait n'est plus à faire)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:54    Sujet du message: Bonsoir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Cabasse, HIFI vintage et Home Cinéma. Index du Forum -> Présentation du forum -> Les nouveaux membres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template UT by dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com